Un projet de réseau unique avec les rivaux EDF et Engie
Dans le secteur de l’énergie, plusieurs dirigeants s’activent pour le rapprochement entre les réseaux de transport de l’électricité et du gaz. Ce rapprochement sera un projet de réseau unique décarboné de distribution d’énergie et cela dans le cadre de l’amélioration du secteur. Ce projet veut unir deux rivaux de ce secteur qui sont EDF et Engie. Si Engie reste dubitative pour adhérer à ce projet EDF, quant à elle, prend son temps.

Un projet qui intéresse vraiment le régulateur de l’énergie

Le président de la commission de régulation de l’énergie est très déterminé à conclure ce projet. En effet, lors de son audition à l’assemblée nationale, Jean-François Carenco a sorti une petite phrase qui en dit long sur son ambition. « Le dossier n’est ni mûr, ni mort », une phrase qui montre que M. Carenco tente de faire émerger ce projet de liaison des deux rivaux à savoir, EDF et Engie. Pour l’alliance, ce sera entre deux grands réseaux du secteur du transport d’électricité à savoir RTE et du transport du gaz, GRT Gaz qui sont les filiales d’EDF et Engie. Ces deux filiales cherchent à se libérer de leur maison maire. Ce projet a aussi pour objectif de contribuer à la refonte du secteur de l’énergie mais aussi de sa régulation. D’ailleurs le président de la commission de régulation de l’énergie défendra ce projet à Bruxelles, jeudi lors d’une réunion.
Hormis le régulateur de l’énergie, le chef de RTE aussi tient à ce projet et cela depuis plusieurs années. D’ailleurs, il avait proposé le projet de l’alliance au patron de l’EDF, Jean-Bernard Levy, mais s’y était opposé.

Un atout pour la transition énergétique

Pour les supporters de ce projet, le projet sera un excellent moyen de participer activement à la transition énergétique. En effet, avec l’utilisation de l’hydrogène pour le stockage de l’électricité ce sera un grand atout pour la transition énergétique. C’est même un rêve pour RTE d’avoir un outil de stockage de l’électricité afin de gérer l’intermittence des énergies renouvelables. De ce fait, le réseau de gaz sera utilisé pour stocker l’excès d’électricité en transformant l’électricité en hydrogène. Ou faire l’inverse aussi, avec l’hydrogène qui sera aussi transformée en électricité en cas de forte consommation dans ce cas surtout pendant l’hiver. Pour le PDG de RTE ce sera un outil performant de pilotage énergique dans toute la France. 
 








Indices & cotations avec L'Usine Nouvelle