Les Stratégies




Lundi 27 Août 2018

Elon Musk envisage de retirer Tesla de la bourse. Cette nouvelle perspective du PDG américain laisse planer un sérieux doute sur les banquiers et analystes qui ne semblent pas voir ce projet d’un bon œil. C’est sur tweeter que Musk a récemment fait cette annonce. En effet, il envisage le retrait de Tesla de la bourse. Cette opération risque de lui coûter un bras à en croire les données qui ne sont pas favorables surtout lorsque l’on prend en compte la situation financière de la société américaine qui n’est pas des meilleures actuellement.


Retirer Tesla de la bourse ne sera pas chose aisée

Une opération qui pourrait être très difficile

Tesla qui est côté à près de 420 DOLLARS par action se verrait donc retiré de la bourse et cela pourrait bien couter environ 62 milliards d’euros. Encore que cette acquisition se fera sur la base d’un endettement. Même si  le fondateur du constructeur de nationalité américaine n’a pas fait mention de sa source de financement, les spécialistes de l’investissement n’ont pas hésité à faire montre de leurs sérieux doutes par rapport à cette opération qui veut être enclenché. Même si une partie des investisseurs semblent accorder de l’importance à ce retrait peu sont ceux qui le voient d’un point de vue favorable et connaissant bien sûr la situation financière de l’intéressé. A en croire Forbes qui estime la fortune de l’américain à hauteur des 22 milliards de dollars, les experts sont presque certains du fait qu’il serait difficile voire même impossible pour lui de trouver les moyens nécessaires de financer cette opération. Par ailleurs, la société d’Elon Musk connait un flux de trésorerie négatif. Un endettement dans une pareille situation n’est même pas imaginable.


Les sources de financement possibles pour le projet d’Elon Musk

A première vue, la solution qui pourrait s’offrir à l’américain pour réaliser cette opération est de nouer des partenariats de financements avec des banques. Il s’agirait en réalité de penser aux mêmes alternatives que Dell qui avait reçu dans son cas des prêts bancaires ainsi qu’un financement de la part de Microsoft en 2013. Cependant, il faut reconnaitre que Dell et la société de Musk ne sont pas du tout dans la même situation. Vu le niveau d’endettement criard et ses pertes d’argent, il est peu probable que se tourner vers les banques soit la meilleure issue pour lui. La meilleure des choses à faire pour ce dernier est de se tourner vers des alternatives plus rentables telles que les sociétés de capital-investissement. Pour les spécialistes en investissement, une autre alternative vers laquelle l’américain peut se tourner est les fonds souverains étrangers. Certains fonds souverains ont même pris part dans Tesla. Cela pourrait bien favoriser leur investissement dans le projet. Toutefois aucune information n’a encore été fournie à ce propos. Par ailleurs, le Vision Fund pourrait signer aussi un partenariat avec Elon vu son grand intérêt pour le domaine de la technologie. Pareil pour Tencent Holdings qui a également participé à Tesla à hauteur de 5% l’an dernier. Mais dans tous les cas, aucune suite favorable n’a encore été envisagée.


Lundi 27 Août 2018 Permalien