Les Stratégies




Lundi 27 Août 2018

BNP Paribas s’est fixé comme objectif de passer au numérique et pour cela, elle est en train d’investir dans le perfectionnement de son offre mobile. Elle compte entrer en rivalité avec les standards des grands acteurs du marché.


Transformation digitale : BNP Paribas entre en compétition avec les néo-banques

Une nouvelle stratégie vers le digital

La banque française revendique 8 millions de clients vers la fin de juin 2018, une nette hausse de 8% durant la même période l’an dernier. Ce chiffre n’exclut pas les trois millions de clients d’Hello Bank et les fidèles visiteurs du site de la BNP Paribas ou de l’App mobile. Seuls les gens qui se connectent régulièrement (une fois par moins au moins) sur le site ou sur l’appli sont comptés. Le nombre d’utilisateurs et de client en hausse réjouissent la banque qui a l’intention d’investir plus de 3 milliards d’euros dans le digital, dans le cadre de sa stratégie à l’horizon 2020 et ce dans le seul but d’améliorer son efficacité opérationnelle.


Prendre en compte les nouvelles habitudes de consommation

« L’objectif numéro un aujourd’hui, c’est de réussir la transformation digitale. Les métiers dans leur totalité vont devoir être modifier rapidement, ce qui implique des objectifs exigeants en terme de finances, mais aussi la mobilisation de tous les atouts : le marketing, les techniques d’information, etc. cette transition va durer 4 ans voire plus. » a dit le directeur de la banque française BNP Paribas, lors de la présentation de derniers résultats du 2e trimestre.

La stratégie de passage s’appelle « mobile first ». Elle s’annonce indispensable pour fidéliser les clients et leur garantir un bon service tout en augmentant les occasions de contact, même si le nombre de fréquentations a diminué ces derniers temps. BNP Paribas a également augmenté ses initiatives afin de coller aux nouvelles méthodes, comme le virement par SMS entre amis ou le scan de chèque par smartphone. La montée impressionnante du digital dans la banque se sent nettement. « Le client commente petit à petit à se familiariser avec le digital. En effet, 2 clients sur 3 utilisent le canal digital pour interagir avec leur établissement financier chaque mois », a dit Thierry Laborde, responsable des marchés domestiques.


Une application mobile avec de nouvelles fonctionnalités

Les annonces de la banque française et sa stratégie dévoilée l’an dernier ont provoqué une accélération et une collaboration avec des Fintech. Dans le cadre de sa collaboration avec Plug & Play, BNP Paribas déclare accompagner 30 fintech. Plug & Play est sans doute le meilleur accélérateur de startups dans le monde.

La banque française au carré vert avec des étoiles ne dissimule pas qu’elle imite des néo-banques. Son bon mobile appelé Hello Bank a gagné plus de 75 mille clients au 2e trimestre 2018, ce qui correspond à 9% de plus par rapport à l’année dernière. BNP Paribas a également racheté une Fintech en juillet 2017 appelée Compte Nickel. Il s’agit là d’un compte sans banque qui lui a beaucoup rapporté « les dix pour cent de la part de transaction des recettes en relation France sont représentés par le compte Nickel. Le record des 1895 ouvertures a été atteint en un seul jour. Cette offre permet une grande proximité » a dit Thierry Laborde.