Les Stratégies




Samedi 29 Décembre 2018

Une rude course d’entrée en bourse oppose en ce moment les deux célèbres start-ups Uber et Lyft. Ils sont en train de faire de leur mieux pour entrer en bourse le plus vite possible en début de l’année 2019. Il est important de souligner que la société Lift avait annoncé qu’elle souhaiterait se coter en début d’été 2019 tandis qu’Uber avait annoncé qu’il entrerait en bourse en Automne. Un changement d’avis de la part des deux start-ups qu’on ne voit pas tous les jours.


Les start-ups Uber et Lyft font la course pour entrer en bourse

Les raisons d’une telle précipitation

Les deux start-ups semblent avoir peur d’une dégradation de l’économie américaine caractérisée par un ralentissement économique et une fermeture de la porte d’entrée en bourse. C’est ce qui les motive à vouloir entrer en bourse le plus rapidement possible. D’ailleurs, certains signes de ce ralentissement économique commencent à se faire voir. Une chute des actions de valeurs technologiques à hauteur d’environ 25% est notée et la situation ne semble pas s’améliorer. Une suppression de plus de 10 000 emplois aux États unis a été annoncée par General Motors qui est considéré comme une référence américaine. Alors lorsque celui-ci procède à la fermeture de ses usines, il y a mille raisons d’avoir peur. Cette précipitation est aussi justifiée par une autre raison financière. Ainsi la première application qui entrera en bourse sera considérée comme référence en ce qui concerne les prix, l’état d’esprit des investisseurs et les montants élevés. Ce qui entrainera une réduction de la marge de manœuvre de la deuxième société de mobilité qui entrera en bourse.


Ces start-ups auront-elles du succès en bourse ?

Rien ne garantit cela, cependant les estimations faites sont énormes. Elles sont d’environ 15 milliards de dollars pour la société Lyft et 120 milliards de dollars pour la start-up Uber, des estimations supérieures à celles de l’entrée en bourse de Facebook. Les 120 milliards pour Uber semblent être excessifs alors que celle-ci a eu une perte de plus d’un milliard durant ces trois derniers mois. Cependant, Uber a fait la promesse de devenir une plateforme de mobilité à l’échelle mondiale. Les investisseurs et les entrepreneurs courent après les plateformes qui attirent plusieurs millions de clients et qui représentent d’immenses opportunités financières. Avec Amazon qui est devenu en 20 ans un géant du commerce et des loisirs au niveau mondial ainsi que Facebook qui est devenu une plateforme unique, Uber vise à s’approprier toute l’économie mondiale de la mobilité. 


Samedi 29 Décembre 2018 Permalien