Les Stratégies




27 Novembre 2019

La société américaine de fastfood McDonald’s a procédé à l’annonce du licenciement du directeur général. M Steve Easterbrook était accusé d’avoir eu une liaison avec un membre du staff de l’entreprise. Ce qui l’aurait induit dans une erreur de jugement. Mcdo a tenu à rassurer que le licenciement du directeur général n’avait aucun rapport avec les résultats opérationnels et financiers de la boite ces dernières années. En effet, la décision a été prise suite à une réunion du conseil d’administration.
Ce dernier a noté que l’ex DG de la boite avait effectué un mauvais jugement suite à une liaison avec un membre du personnel de l’entreprise. M. Easterbrook n’a pas cherché à se défendre. Il a lui-même avoué dans une correspondance qu’il s’était trompé et avait donc commis une erreur. Comme le conseil d’administration, il affirme donc que la décision prise est la plus juste. Pour ce qui est de la personne concernée par cette « erreur » de M. Easterbrook, McDonalds n’a émis aucune information permettant de découvrir son identité.


Le patron de Mc Donald a été licencié

Remplacé par Chris Kempczinski

La question de la succession de M. Easterbrook n’a pas tardé. Celui-ci a été remplacé par Chris Kempczinski, le responsable des activités de McDonalds aux États-Unis. Le conseil d’administration est certain que le nouveau DG de la boite saura répondre aux défis qui sont attendus de lui. Dans son communiqué, le président du conseil d’administration n’a pas manqué de revenir sur le fait que toute l’équipe fait confiance à Chris Kempczinski pour cela. Ses compétences et le fait qu’il travaille déjà dans l’univers de Mc’Do en ont fait le candidat parfait. En plus, il est habitué à travailler avec des grands groupes tels que PepsiCo ou encore Kraft.


Bilan de McDonalds sous Easterbrook

Sous Easterbrook, l’action du géant américain de fast food a doublé. De plus, le bénéfice net de l’entreprise a connu une augmentation intéressante tous les ans. Mais sous le mandat de Easterbrook il n’y pas eu que du positif. Face à la baisse des ventes du fastfood, celui-ci n’a rien pu faire. Surtout que les consommateurs se tournent de plus en plus vers une alimentation plus saine. Toutefois, McDo a beaucoup investi en matière de technologie pour faciliter la prise de ses commandes. Des innovations qui n’ont pas empêché le groupe de connaitre une baisse significative des ventes, tout comme d’autres géants du fastfood d’ailleurs.

 








Indices & cotations avec L'Usine Nouvelle