Les Stratégies




Mardi 10 Juillet 2018

Créé depuis 1954, la structure Guyomarc’h voit le jour et a subi de nombreuses mutations jusqu’à devenir Evialis en 2001 avec la création du groupe In Vivo. Ce n’est qu’en 2016 que Neovia naît suite à la création d’un fonds d’investissement destiné à aider les projets innovants agricoles. L’entreprise n’a pas cessé de s’étendre dans le monde entier par ses projets ambitieux et a aussi reçu de nombreux prix sur le plan international. Contre toute attente, son actionnaire majoritaire In Vivo décide de le céder au groupe américain ADM.


Le groupe alimentaire ADM achète Neovia, un géant du monde agricole français

Neovia, une entreprise française à succès

Avec un chiffre d’affaires s’élevant à 1,7 milliards d’euros, elle est aujourd’hui présente dans 28 pays du monde entier avec une diversité dans le domaine de la production animale. Cette structure est un poumon de l’économie française et celle de l’Europe parce qu’elle compte aujourd’hui 8200 employés dont 1172 sont originaires de l’Europe de l’Ouest, une zone dans laquelle il enregistre 390 millions d’euros. Neovia possède en France de nombreuses exploitations comme celles de Longué, Argentan, Loudéac et Languidic pour ne citer que celles-là. L’entreprise est spécialisée dans la production des aliments complets, des premix et de différents autres produits. Elle jouit d’une notoriété en Europe et dans le monde dans l’industrie agroalimentaire et surtout dans le domaine de la nutrition animale.


ADM, un groupe avec une histoire particulière

Archers Daniels Midlands est un groupe américain créé en 1902 et qui est présent aujourd’hui dans la majorité des pays dans le monde. Il compte plus de 31000 salariés avec de nombreux autres partenaires. Son chiffre d’affaires s’élève à plus de 53,6 milliards d’euros. Spécialiste dans la transformation de certains végétaux comme le soja, le coton et autres desquels il extrait de l’huile et des nutriments, le groupe s’investit aussi dans la fabrication de produits chimiques, pharmaceutiques et de produits alimentaires pour hommes et animaux. Dans ses activités, le groupe possède aussi de nombreuses filiales qui évoluent dans différents domaines comme le transport routier, l’assurance, le transport fluvial et autres. Le groupe a récemment fait l’objet d’une poursuite aux USA par la FBI et a payé des amendes en Europe suite à l’incident dénommé ‘’cartel de la lysine’’, la lysine étant une acide aminée dont ADM a contribué à stabiliser le prix sur le marché mondial de 1990 à 1995.


Pourquoi une telle fusion ?

Il faut déjà savoir que le groupe In Vivo cède environ 67,5% de ses parts dans la structure Neovia au groupe américain à un prix de 1,535 milliards d’euros. A la fin de cette année, le groupe américain devrait devenir actionnaire à 100% de cette filiale française du groupe In Vivo en achetant aussi les parts des autres actionnaires. Cette cession du groupe In Vivo lui permettra de se concentrer majoritairement sur l’agriculture, le vin et le retail afin d’atteindre ses plans stratégiques pour 2015. De l’autre côté, cette acquisition permettra à ADM d’atteindre un chiffre d’affaires de 3,5 milliards de dollars dans la nutrition animale  et de développer d’autres produits. Le groupe américain trouve ce secteur stratégique et a d’ailleurs investi dans certaines usines qui répondent à ses besoins. 

 


Mardi 10 Juillet 2018 Permalien