Les Stratégies




Lundi 30 Juillet 2018

Le groupe hôtelier AccorHotêls met fin à son projet de rachat d'une partie de la compagnie Air France. Il estime que toutes les conditions ne sont pas favorables pour effectuer cette opération. Le groupe hôtelier a ainsi publiquement annoncé qu'il renonce à sa participation au sein du capital du groupe aérien Air France- KLM. AccorHôtels a ainsi décidé d’interrompre l'étude de ce projet.


Le groupe Hôtelier AccorHôtels met fin à son projet de participation minoritaire au capital de Air France-KLM

Une mauvaise entente entre les deux groupes

 

Le groupe Hôtelier avait annoncé au mois de juin qu'il était entrain de réfléchir et de penser à des perspectives de participation minoritaire au capital du groupe aérien Air France-KLM. L'objectif était de mettre en place des projets et des plateformes de fidélisation liés au digital qui pourraient ainsi permettre aux clients de ces deux sociétés d’avoir à leur disposition des offres innovantes et digitales dont ils pourront bénéficier qu'importe le lieu où ils se trouvent dans le monde. Le groupe Hôtelier avait proposé à l'Etat le rachat d'une partie de sa participation ou la participation toute entière selon le Figaro. Le directeur financier du groupe Hôtelier a affirmé qu'il y'a un réel potentiel dans la collaboration entre l'hôtel et le groupe aérien. Cependant il n'y a pas eu un réel entente entre les deux groupes concernant les conditions de réussite de ce projet. 


Un projet d'accord assez mouvementé

 

La participation minoritaire du groupe Hôtelier au capital de la compagnie aérienne Air France- KLM était une opération assez complexe. Il est aussi important de souligner que loi Européenne déclare que ce sont les pays membres ou pays ressortissants de l'union Européenne qui doivent détenir la moitié du Capital d'une compagnie Européenne. Alors que les actionnaires majoritaires du groupe Hôtelier sont de nationalité chinoise, saoudienne et Qatarienne. Quant à France Air-KLM elle compte parmi ses actionnaires des chinois et des américains. La présidente non exécutive de Air France-KLM a affirmé que le projet est ralenti par des perturbations extérieures négatives. Cette perturbation est due selon certains à la démonstration de l'intérêt capitalistique du groupe hôtelier pour la compagnie aérienne. Il est également à noter que le groupe AccorHôtels est dans une démarche de reconversion de son activité en hôtellerie traditionnelle. 


AccorHôtels toujours dans une perspective de croissance 

 

Durant le premier semestre, le groupe Hôtelier a déclaré avoir obtenu un bénéfice de 2,18 milliards d'euros. On note également une réalisation de chiffres d'affaires de 1,45 milliards d'euros sur la période Janvier-mars. Le groupe hôtelier a déclaré ainsi être satisfait d'avoir obtenu une grande croissance jugée révolutionnaire. Selon son PDG Sébastien Bazin, AccorHôtels a aussi obtenu de nouvelles acquisitions, qui pourront lui permettre de renforcer ses parts de marchés et d'améliorer largement ses différents produits destinés à ses clients du monde entier. Il a également largement travaillé sur la transformation de son modèle en système traditionnel. Notons également que ce géant hôtelier mondial a près de 4500 résidences et hôtels et 10000 résidences luxueux repartis partout dans le monde entier. Il comprend aussi divers enseignes de luxes, des marques, des enseignes économiques etc.