Les Stratégies




Mercredi 8 Août 2018

L’entreprise française DÉCATHLON spécialisée dans la vente d’articles de sport a racheté l’entreprise Suisse ATHLETICUM. Même si le montant de la transaction demeure encore inconnu, DÉCATHLON débarquera en Suisse bientôt. Après s’être approprié les 23 magasins de la société suisse ainsi que l’ensemble de leurs collaborateurs, l’entreprise française entend désormais ouvrir plusieurs nouvelles enseignes en Suisse et veut même aller jusqu’à multiplier par deux le nombre de collaborateurs déjà existants. Ainsi, d’ici l’année 2019, toutes les enseignes de l’entreprise suisse vont disparaitre pour laisser place à celles de l’entreprise française. À travers cette transaction, les deux groupes se sont entendus sur les parts qui doivent être apportées par chacune des parties. Les Français vont changer le concept de l’entreprise suisse en apportant leur propre mode d’approvisionnement tandis que les suisses mettront à disposition des Français leurs clients ainsi que locaux et bien sûr les collaborateurs.


Le français DÉCATHLON s’empare d’ATHLETICUM

Les collaborateurs sont contents pour l’instant

Pour les dirigeants de l’entreprise suisse, cette cession de leur entreprise malgré le fait qu’ils soient bien positionnés sur le marché est liée aux importantes charges auxquelles ils doivent faire face. Selon eux, la meilleure manière de s’en sortir pour eux ainsi que pour leurs collaborateurs était cette transaction. Ils sont également contents d’avoir conclu ce partenariat avec Décathlon qui est une entreprise à grand succès. De plus, ils comptent sur l’esprit et la culture d’entreprise apparemment similaires entre les deux entreprises pour maintenir les relations entre les collaborateurs. Après deux années de négociations, ATHLETICUM devient désormais DÉCATHLON grâce au succès dont fait preuve sur tous les plans cette dernière enseigne.


Jouer sur les prix

D’après les dirigeants de l’entreprise française, ils comptaient au départ s’installer en Suisse. Mais après plusieurs discussions avec la société suisse, cette entente était la solution la meilleure. Comme à son habitude, Décathlon entend pénétrer le marché suisse et se faire une place grâce à des prix adaptés au pouvoir d’achat des uns et des autres. Ces prix doivent être donc abordables, car les Suisses ne sont pas prêts à acheter des articles à des prix exorbitants. Par ailleurs, pour ce qui est des stratégies commerciales, elles seront susceptibles de varier en fonction de la demande client au niveau de chaque enseigne DÉCATHLON. Les magasins également seront aussi installés en fonction des villes, qu’il s’agisse d’une grande ville urbaine ou d’une autre ville peu urbanisée.


Et les affaires iront bon train

Selon les Français, ils ont observé des facteurs qui leur indiquent qu’au niveau des affaires, il ne devrait pas y avoir de problèmes. Sans donner plus de détails, ils ont l’air certains de pouvoir faire de bonnes affaires. Pour faire un meilleur chiffre d’affaires, l’entreprise française entend développer également la vente sur son site. Ainsi l’e-commerce sera rendu possible étant donné que la vente en ligne avait augmenté le chiffre d’affaires de l’entreprise suisse. Dans des régions où les chiffres d’affaires sont élevés tout comme dans les autres, le groupe français désire pratiquer le même prix afin d’éviter de faire déplacer les clients d’une région à une autre à la recherche des articles moins couteux.


Mercredi 8 Août 2018 Permalien