Les Stratégies




Lundi 1 Octobre 2018

La compagnie Ryanair a annoncé sous peu l’ouverture des bases d’exploitation au niveau du Pays Français. Plan de développement qui succède l’annulation de sa condamnation judiciaire après avoir été accusé de travail dissimulé dans l’hexagone


La compagnie Ryanair met en place un plan de développement important en France

Une confrontation des juridictions

Ryanair compte créer une base pour ainsi renforcer l’emploi local des personnes. Cependant il y’a un doute au niveau de la juridiction qui sera appliquée dans les contrats de travail. Ainsi beaucoup se demandent si c’est la juridiction Française ou la juridiction Européenne qui sera appliquée. En effet il est important de préciser qu’un décret oblige toutes les entreprises qui ont une place dans le marché Français d’utiliser la juridiction Française en ce qui concerne le droit du travail dans leurs contrats avec les salariés à condition que tout le travail de ces derniers se passe en France. La compagnie Ryanair a toujours privilégié le droit Européen au détriment du décret Français. Elle considère que des travailleurs travaillant dans une société basée en Irlande avec des équipements matricule de l’Irlande sont des travailleurs irlandais. 


Ryanair ne veut pas perdre de temps

Tous les opérateurs qui ont une place en France agissent conformément au décret Français par rapport aux contrats de travail. La compagnie Ryanair pourrait attendre un procès qui pourrait certainement lui autoriser à employer des Français en utilisant la juridiction Irlandaise. Mais la compagnie prévoit de respecter la juridiction Française pour ne pas avoir à attendre de longs mois pour un procès. D’autant plus qu’elle est en retard en France car ne possédant aucune base dans ce pays alors qu’elle évolue dans 86 bases en Europe. Sans compter qu’il n’y a aucune certitude qu’elle gagnera ce procès si elle le fait. La compagnie veut ainsi avancer au plus vite.


Des projets en vue

La conformité de la compagnie face à la juridiction Française ne fera que renforcer son avancement au niveau de l’hexagone. Ryanair avait ainsi annoncé son projet de mettre une base de 30 avions en France d’ici 2 ans. Ce projet vise ainsi à augmenter considérablement le trafic d’ici 4 ans qui passera à 20 millions de passagers par année. La création de base peut assurer un développement incontournable à Ryanair. Cela permettra de répondre à la demande de la clientèle affaires, segment très visé par la compagnie et qui veut une possibilité d’aller-retour journée.


Lundi 1 Octobre 2018 Permalien