Les Stratégies




Mardi 11 Décembre 2018

La société française InnovaFeed connue pour ses productions de farine et d’huile destinées à l’élevage commercial d’espèces aquatiques désire élargir son champ d’action. Ainsi, la société va contribuer au développement de son cœur de métier en s’ouvrant à de nouvelles possibilités dans d’autres pays d’Europe et en Amérique. Avec ce nouvel investissement de près de 40 millions d’euros, l’entreprise se conforte dans l’élevage d’insectes. Ceci constitue donc sa troisième injection importante de fonds depuis sa création. Le dynamisme de la jeune entreprise lui a fait valoir l’entrée de nouveaux investisseurs en son sein. Ainsi, la société d’investissement Creadev a notamment participé à cette entrée d’investisseurs venus de secteurs différents.


InnovaFeed injecte des millions d’euros dans l’élevage d’insectes

Une création de valeur ajoutée

En effet, les insectes qu’élevait la société biotechnologique étaient de base destinée à  la production d’aliments tels que l’huile et la farine afin d’assurer la nutrition des poissons. Avec la dynamique actuelle de l’entreprise,  sa progression dans l’économie actuelle et l’évolution du marché, InnovaFeed est contrainte de faire des efforts afin de rehausser sa production. L’approvisionnement est l’élément de la chaine qui nécessite en premier lieu un investissement. La société envisage donc de faire l’acquisition de nouvelles sources de protéines pour les poissons. Ce qui justifie d’ailleurs cette entrée de fonds dans l’élevage d’insectes. Ces derniers sont considérés comme étant une alimentation plus saine pour leurs poissons.   Au niveau de l’entreprise, la commercialisation s’effectue  au niveau des producteurs d’aliments pour poissons et des distributeurs de produits similaires. Si les poissons profitent des insectes pour s'alimenter, ces derniers quant à eux (les insectes) sont à leur tour nourris avec des produits issus de l’agroalimentaire, provenant plus précisément des industries. En effet, l’entreprise a précisé qu’elle procédait à une conversion de protéines végétales en protéines animales, ce qui permet ainsi la création d’une valeur ajoutée.      


De nouveaux projets pour InnovaFeed

L’entreprise envisage d’ailleurs un partenariat avec des entreprises de construction afin de mettre en place un second site de production. Pour éviter les  déplacements sur un long circuit, l’entreprise accordera donc la priorité à la proximité avec les sites de production. Selon la société cela permettra de former une sorte d’harmonie qui leur permettrait à la fois de réduire leur empreinte écologique, mais également de respecter leur modèle économique de base. Pour accélérer sa productivité,  InnovaFeed prévoit également d’intensifier la production au niveau de son site de production, de façon à ce qu’elle soit meilleure par rapport à celle  du site de Gouzeaucourt. La jeune entreprise plus ambitieuse que jamais envisage d’ici quatre ans d’ouvrir au moins 5 autres sites de production dans d’autres pays d’Europe et également aux États unis. Ce qui lui permettra d’élargir sa production et de faciliter le développement de son cœur de métier. Comme à son habitude, la Start up n’hésitera pas à injecter des millions d’euros supplémentaires afin que l’acquisition de ces sites soit effective à l’échéance fixée. Par ailleurs, les projets sont également en cours en termes de staff pour l’entreprise qui désire tripler son effectif d’ici 2019. Forte de ses ambitions, InnovaFeed se dit peu impressionnée par les entreprises concurrentes, car son modèle économique basé sur la construction entière de la filière est différent de celui des autres.


Mardi 11 Décembre 2018 Permalien