Les Stratégies




Lundi 18 Juin 2018

Les parts sur le marché du Luxe se disputent entre plusieurs marques comme Louis Vuitton, Boucheron, Bottega Veneta, Gucci et plusieurs autres. Pour la plupart de ces marques de luxe, elles n’ont pas encore atteint les 10 milliards de chiffre d’affaires. C’est cette ambition que nourrissent les dirigeants de cette entreprise italienne de prêt à porter.


Gucci veut atteindre un capital de 10 milliards d’euros

Gucci est revenu sur le marché en 2015

L’entreprise spécialisée dans le prêt-à-porter et dans la maroquinerie de luxe a vu le jour en Florence en 1921. Depuis, elle s’est imposée sur le marché du luxe avec ses nombreux modèles et lignes de vêtements qui sont appréciés sur tous les continents. Mais en 2013, elle a commencé par faire une chute remarquable ce qui l’a pratiquement envoyée sur le banc de touche tandis que ses principaux concurrents se disputaient les parts du marché. Face à cette situation de nombreuses mesures ont été prises. Il faut attendre jusqu’en 2015, avec l’arrivée du nouveau directeur Marco Bizzarri qui était l’ancien directeur chez le concurrent Bottega Veneta et le nouveau designer Alessandro Michele pour assister à une résurrection fulgurante. Ces deux messieurs ont permis à Gucci de revenir sur le marché et de s’y imposer.


2017, une année de grâce

En 2016, l’entreprise italienne a vu ses ventes grimper de 13% puis de 45% en 2017. La multiplication des ventes et des défilés, les nouveaux modèles et lignes de vêtements, la maroquinerie de luxe et toutes les activités connexes de l’entreprise lui ont permis d’atteindre en 2017, un chiffre d’affaires de 6,2 milliards d’euros. C’est une avancée remarquable, puisque la rentabilité opérationnelle qui avait été prévu pour 30% a dépassé largement cet objectif prévu et a atteint les 34,2% dans la même année. Pour en arriver là, la firme italienne a du tabler sur de nouvelles techniques et stratégies de marketing et de ventes à savoir, les ventes au mètre carré de la griffe qui ont permis de dépasser le seuil des 30000 euros en 2017. Les concurrents comme Hermès atteignent les 70000 euros et Louis Vuitton les 45000 euros de ventes au mètre carré.


Les nouvelles perspectives de Gucci

Pour cette année 2018, les objectifs du premier trimestre ont été atteints et dépassés avec une croissance organique de 49%. La rentabilité opérationnelle qui était attendue à 35,4% a dépassé de loin cette attente. Gucci continue de diversifier ses offres sur le marché, ce qui lui permet de conquérir de grandes parts. Les offres destinées aux jeunes représentent plus de la moitié du chiffre d’affaire actuel. De plus, les ventes en ligne grimpent et peuvent représenter plus de 10% des ventes de la marque. Face à ces magnifiques progrès enregistrés depuis le début de l’année, la marque italienne se fixe comme objectif de porter son chiffre d’affaires à 10 milliards. Même si c’est un objectif ambitieux, il demeure réalisable lorsqu’on considère toutes les réalisations jusqu’à ce moment. En outre, l’action Kering qui a connu une hausse récemment est un facteur positif pour Gucci en ce qui concerne ses ventes et le nouveau chiffre d’affaire à atteindre.


Lundi 18 Juin 2018 Permalien