Les Stratégies




Mardi 23 Janvier 2018

Le logo de Framatome reprend la bannière du groupe EDF, avec 75,5 des actions suite au projet de secours d’Areva. En passant sous contrôle du groupe EDF, ce 1er janvier, l’activité réacteur du groupe Areva va changer de nom pour s’appeler Framatome, le nom d’une entreprise tricolore créée depuis 1958.


EDF fait revivre la marque Framatome
Un nouveau logo pour les activités réacteur d’Areva

Framatome, une marque très ancienne, veille de 60 ans est de retour. L’activité réacteurs du groupe Areva, désormais sous le contrôle du groupe EDF est renommé Framatome. Ce sont les déclarations qui sont survenues ce jeudi suite à un conseil de surveillance. Le groupe franco-Américain spécialisé dans la construction d’atome, Framatome a été créé en 1958 sous l’impulsion de Schneider, Westinghouse Electric et Marlin Genin pour l’exploitation de la licence de Westinghouse concernant les réacteurs nucléaires à base d’eau pressée.

Areva a vu le jour suite à une fusion avec Cogema et CEA en 2001. Des années après la fusion, la marque Framatome était exploitée. Elle a entièrement cessé de fonctionner en 2006 en faveur de l’Areva. Le groupe Framatome revient dans le milieu industriel et technologique du nucléaire. En faisant revivre la marque Framatome espère conforter son legs avec une grande marque.

Les activités de Framatome

La marque Framatome matérialise la prise de contrôle du groupe EDF qui détient désormais 75,5% des actions du groupe Areva accompagner du groupe japonais Mitsubishi Heavy Industries avec 19,5% et du groupe tricolore Assystem avec 5%.  C’est les nouvelles couleurs bleu et orange et la typographie de l’électricien français qui sera en évidence.

Né d’un difficile plan de relance d’Areva terminé l’année passée, Framatome embauche 14.000 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros en 2016. Le groupe confectionne des centrales nucléaires, plus précisément des réacteurs de nouvelle génération qui ont connu beaucoup de retards et aussi et énormément de charge lors de la réalisation en France, au Royaume-Uni et en Finlande. Le groupe propose aussi des matériels de chaudières nucléaires et des services d’entretien des réacteurs. Bernard Fontana est à la direction du groupe Framatome. Philippe Braidy qui était jusque-là à la direction des finances et de la stratégie est depuis ce jeudi directeur général du groupe. Le pôle rassemblant les activités allant de l’extraction au retrait de l’uranium demeure indépendant depuis la reconfiguration de la filière nucléaire de la France. Appelée temporairement New Areva, le changement de nom ne va pas tarder.

Mardi 23 Janvier 2018 Permalien