Les Stratégies




Mardi 6 Novembre 2018

Dyson tranche le débat, ces prochains modèles de voitures électriques sortiront de son site de production établi à Singapour. En effet dans ce site dont la construction se terminera en 2020, la première voiture électrique sera fabriquée l’année qui suit. Il s’agit d’une usine haut de gamme avec de grandes capacités de production. Ce choix a été valide par le conseil d’administration du groupe. Pour le PDG du groupe automobile. Il s’agit d’un choix complexe qui a été pris en tenant compte des chaines logistiques, mais de la facilité d’entrée aux marches automobiles et se la disposition des compétences pour concrétiser les ambitions du groupe.


Dyson choisit Singapour pour construire sa gamme de voitures électriques

Destination Singapour pour un pro-Brexit

Le projet de construction d’une usine pour fabriquer ses voitures électriques a surpris plus d’un. En effet, l’entreprise automobile de James Dyson a privilégié Singapour, une décision surprenante pour un grand militant pro-Brexit. Le projet phare et ambitieux de Dyson a été présenté le mardi 23 octobre dernier. Le PDG de Dyson Jim Rowan a justifié le choix de l’Asie et de Singapour par l’expertise haut de gamme et la largesse des opportunités relatives. Il faut souligner que l’ambition de Dyson de se lancer dans la fabrication de voitures électriques ne date pas d’aujourd’hui. En effet c’est en 2014 que l’entreprise avait annoncé ce projet. Pour se faire, Dyson a acquis une ancienne base aérienne de l’armée de l’air anglaise pour y placer près de 400 ingénieurs dédiés à la recherche et au développement.


Un immense projet pour le groupe Dyson

Ce projet d’évolution dans l’univers des voitures électrique représente un pactole de 2.5 milliards d’euros. Le patron du groupe souhaite voir les premières voitures sortir de l’usine de Singapour et les commercialiser en 2021. Pour le reste, le groupe Dyson a été relativement muet ne lâchant aucun autre indice sur ce projet d’envergure. Toutefois, les modèles de voitures construites seront les plus prestigieux possible pour se faire une place remarquable dans le très fermé marché des constructeurs automobiles. C’est là, tout le souhait du patron du groupe James Dyson. En plus de cette ouverture dans le marché, la voiture électrique constitue pour James Dyson l’opportunité d’amortir ses sacrifices au niveau des batteries qui font tourner sa gamme de produits électroménagers. Dans cette lignée, le patron de Dyson souhaite mettre l’accent sur la batterie puissante, cette innovation majeure qui garantit de renforcer l’autonomie des modèles de voitures électriques tout en diminuant carrément la durée de la charge.


Mardi 6 Novembre 2018 Permalien