Changement au niveau de Danone : le départ souhaité du PDG par un fonds activistes
Danone est l’une des multinationales alimentaires françaises qui a été fondée par Isaac Carasso depuis les années 1919 à Barcelone situé en Espagne dont le siège se trouve à Paris. L’entreprise Danone est spécialisé et produit plusieurs produits tels que les produits laitiers et d’origine végétale, les eaux, la nutrition infantile et même médicale.
 
Etant l’un des plus grandes entreprises ayant connu une progression du CAC 40 qui signifie Cotation Assistée en Continu, et qui représente le principal indice boursier de la Bourse de Paris, elle rencontre quand même quelque problème. En effet, malgré son évolution du CAC 40, plusieurs dirigeants se sont ligués afin qu’une révision soit effectué au sein du groupe avec pour consigne le remplacement du PDG Emmanuel Faber.
 
La déception et la mauvaise gestion de l’entreprise Danone
 
L’entreprise Danone ayant déçu lors de la performance de l’action selon la lettre de Bluebell Capital adressé à Michel Landel qui est un membre du Conseil d’administration du groupe, celui-ci y dénonce également la mauvaise gestion de l’entreprise sous la direction de son PDG mais également la possibilité de commencer la recherche d’un tout nouveau directeur général.
En plus de dénoncer son incapacité, le fonds d’activiste réclame également uns scission des différentes fonctions occupé par celui-ci étant donné qu’il occupe deux fonctions à savoir PDG et président de l’entreprise Danone.
 
Avec les différentes discussions émanent de la possibilité de changement du PDG, plusieurs analystes de Bernstein ont remarqué une monté du titre boursier de l’entreprise Danone, ce qui selon eux ne seraient pas sur une longue si la direction était changé. Car étant nouveau, le PDG ne serait pas forcément apte à vite prendre les décisions adéquats afin de maintenir cette montée de la réaction boursière engendrée.
 
Les mauvaises performances de Danone
 
Les résultats de l’entreprise Danone sont de plus en plus décevant et ce à cause de sa difficile position avec les marques faibles et une mauvaise stratégie liée à la réduction des coûts. En dehors de ceux-ci, on note une mauvaise performance opérationnelle dû non à un problème d’exécution mais plutôt d’une accumulation des différentes difficultés structurelles.
Mais plus important selon les analystes dans le notes, même si le changement de direction devient bénéfique pour l’entreprise, il n’en reste pas moins juste bénéfique rien que pour le marché et non pour une meilleure performance opérationnelle. Ce qui aurait été meilleur aurait plutôt été des suggestions de Bluebell en matière de la gestion du portefeuille de l’entreprise Danone et pas que de la dénonciation de la mauvaise gestion du PDG et de la déception de l’organe.








Indices & cotations avec L'Usine Nouvelle