Antgroup part à la conquête du marché boursier mondial
Le fils d’Alibaba, Antgroup s’apprête à investir le marché boursier hongkongais et shanghaïen.
Le groupe financier Antgroup prépare son ouverture à de nouveaux investisseurs. Ayant bâti sa notoriété grâce au système Alipay, très sollicité en Chine. Cette entrée en bourse de presque 30 Milliards sera une première. Le colosse a officiellement déclaré son introduction en bourse à Hong Kong et sur un nouveau système de cotation numérique, présente à Shanghai depuis 2019. Antgroup n’a pas encore précisé de date ni de montant. Selon un chargé de communication, il s’agit surtout d’acquérir une renommée mondiale. Mais on s’attend au montant faramineux de 30 Milliards d’après la Bloomberg. Cette information est relayée par South China Morning Post (propriété d’Antgroup).
Ce sera le placement le plus élevé de tous les temps. Antgroup passe devant le saoudien Aramco (29,4 Milliards) qui était talonné par Ali baba, Sofbank, Agricultural Bank of China, avec respectivement : 25 Milliards, 23. 5 Milliards et 22.1 Milliards de dollars.
Antgroup s’aligne sur la demande faite par le gouvernement chinois aux entreprises informatiques, de conquérir le marché boursier. Ce qui pourrait alourdir le poids financier de la Chine face dans son combat acharné contre l’Amérique.
Antgroup devrait être en droit d’espérer un retour sur investissement de près de 225 Milliards de dollars. Ce qui lui accordait une valeur à 4 fois supérieure à celle de BNP Paribas.

                                 Un colosse dans les systèmes de paiement mobile

Alibaba a donné en une vingtaine d’année un nouveau visage au commerce chinois avec la mise en place d’un impressionnant système de vente et d’achat en ligne. Antgroup faisant partie à l’époque d’Alibaba a bénéficié de ce développement et s’est mué en un bastion financier sérieux de la Chine. Ses statistiques en disent long : 2, 6 milliards de bénéfices sur son tout dernier investissement, 80 Milliards de vendeurs utilisant le système Alipay pour donc un flux financier de 17 milliards (malgré le Contexte du coronavirus).  
 
                                                             700 millions d’abonnés effectifs

Antgroup brandit toujours le nombre important de ses abonnés actifs par mois de 700 millions mais il a un rival de taille Tencent avec sa WeChatPay. Antgroup ayant pris on indépendance avec Alibaba a investi un nouveau segment : les services de crédit, de gestion de placements et d’actifs entre autres. Pour une meilleure identification il a changé son ancienne appellation Antfinancial pour adopter celle d’Antroup.








Indices & cotations avec L'Usine Nouvelle