Amazon annonce un recrutement en masse face aux booms de commandes

Sur fond d'épidémie de Covid-19, les populations confinées et anxieuses ont pris d'assaut le site d'e-commerce pour se ravitailler et parer à toute pénurie. Résultat ! Les commandes ont grimpé en flèche sur Amazon, au point de pousser le groupe à annoncer en début de semaine, l'embauche de 100 000 individus aux Etats-Unis et l'augmentation des salaires.
 
Une main d'œuvre supplémentaire pour géant de la vente en ligne
 
"Nous constatons une augmentation significative de la demande, ce qui signifie que nos besoins en main-d'œuvre sont sans précédent pour cette période de l'année", a déclaré Dave Clark, vice-président senior des opérations d'Amazone dans le monde. Les produits les plus demandés sont des denrées de première nécessité et aussi les produits d'entretien ménager et d'hygiène corporelle. 
 
L'homme poursuit en ajoutant "nous ouvrons 100 000 nouveaux postes à temps plein et à temps partiel aux États-Unis dans nos centres de distribution et notre réseau de livraison pour répondre à la demande croissante des personnes qui dépendent des services d'Amazon pendant cette période stressante (...) en particulier ceux qui sont les plus vulnérables à être en public".
 
Le groupe va privilégier dans son recrutement, les personnes dont les emplois ont été affectées par la crise du coronavirus : "nous savons également que de nombreuses personnes ont été économiquement touchées, car des emplois dans des domaines tels que l'hôtellerie, la restauration et les voyages sont perdus ou abandonnés dans le cadre de cette crise. Nous voulons que ces personnes sachent que nous les accueillons dans nos équipes jusqu'à ce que les choses redeviennent normales et que leur ancien employeur soit en mesure de les ramener.", ont-ils avancé.
 
Une hausse salariale
 
Amazone dispose d'une centaine de stocks qui lui permettent de tenir malgré la conjoncture. D'ailleurs, contrairement à beaucoup d'entreprises mondiales, la société a continué ses activités même dans les pays profondément touchés par le Covid-19. Ce qui lui a valu de virulentes critiques de la part de ses détracteurs, qui considèrent que le groupe a privilégié le profit au détriment de la santé et la sécurité de ses employés.
 
En tout cas, Amazon a aussi décidé ce lundi, d'augmenter le salaire de ses employés horaires jusqu'en fin avril. En Amérique la hausse sera  de 2 dollars l'heure et en Europe de 2 euros/ heure également. Cet investissement estimé à 350 millions de dollars sonne comme une récompense pour le surplus de travail et les risques encourus depuis le début  de l'épidémie par les "employés qui jouent un rôle essentiel pour les gens à un moment où de nombreux services qui pourraient normalement être là pour les soutenir sont fermés." a indiqué la direction.








Indices & cotations avec L'Usine Nouvelle