Les Stratégies




7 Juillet 2020

Aide d’urgence : Solocal sollicite l'État

Solocal n’est parvenu à obtenir un prêt garanti par l'État auprès des banques. De ce fait, la société espère bénéficier d’une aide d’urgence venant des fonds de développement économique et social d’un montant de 80 à 100 millions d’euros. En effet, le directeur général de Solocal a avoué avoir échoué à trouver un compromis avec les banques pour un prêt garanti par l'État. Et cela après les pertes dues à la crise de la COVID-19. Éric Boustouller a déclaré avoir besoin de l’argent rapidement pour résoudre les problèmes et dépasser les difficultés que la société traverse.

Solocal, dans une mauvaise passe

Solocal est une entreprise qui s’active dans le marketing en ligne. Elle emploie plus de 3500 salariés. Avec la crise sanitaire, l’entreprise a connu de grandes difficultés vis-à-vis de ses salariés et de son fonctionnement. L’entreprise a déjà connu deux restructurations financières dans son histoire. Solocal est endetté à hauteur de 400 millions d’euros. Cette situation ne plaide pas à la faveur de la boîte qui se voit rejetée par les banques après cette mauvaise passe. Selon, M. Boustouller, la boite n’est plus la même car l’entreprise va réaliser 100 % de son chiffre s d’ici la fin de l’année. Selon toujours le directeur général de Solocal, l’entreprise était bien partie pour réaliser une excellente performance cette année. Mais avec la venue de la maladie qui a déstabilisé tous les secteurs, les choses sont devenues plus difficiles.

Les banques font main basse sur les performances de Solocal

Dans une optique de bien relancer l’économie et le dynamique de la boite Solocal a sollicité les banques pour bénéficier de prêt garanti par l'État qui fait partie des mesures prises en réponse de la crise sanitaire. Contrairement à leur attente, les banques ont fait sourdes oreilles sur les résultats et les performances de l’entreprise. Le directeur déclare que : « les banques françaises ont vécu des moments douloureux avec les pages jaunes. » Ainsi, si, les banques octroient un prêt à Solocal, elles ne protègeront pas des crédits déjà donnés dans le passé.

L’Etat comme seul rempart

À cet état de fait, l’Etat devient le seul rempart de la société pour se relancer. D’ailleurs l’appel à l’aide d’urgence lancé par le directeur doit se faire dans les quinze jours. À noter que le Ministre de l’Intérieur avait déclaré que la boite était un exemple de souveraineté numérique de la France. 








Indices & cotations avec L'Usine Nouvelle