Trois choses à retenir sur la société technologique Solution 30
Alors que Solution 30 a permis le déploiement dans plusieurs foyers français de la fibre optique et des compteurs Linky, la société se confronte à quelques problèmes rencontrés lors de son entrée en Bourse. En effet, après une suspension de 15 jours, elle fait finalement un retour en Bourse pour constater une chute de près de 70% de ses titres, ce qui lui fait perdre à peu près 700 millions de capitalisations.
 
Une situation à laquelle s’ajoutent les critiques et les différentes accusations du vendeur à découvert américain Muddy Waters et d’un rapport anonyme qui stipulent une certaine affiliation de la société Solution 30 avec la mafia mais également d’erreurs dans sa comptabilité.
 
Accusation que dément la société Solution 30 mais qui a eu l’effet de contribuer au refus d’EY dans sa certification des comptes annuels de celle-ci. La société Solution 30 fait partie de celles avec une grande valeur dont :
1-    Une spécialisation dans le déploiement de la technologie

Créée en 2003 par son PDG Gianbeppi Fortis, elle s’est vite développée et s’est spécialisée dans le domaine de l’informatique et des télécoms en permettant le déploiement de l’ADSL pour faciliter l’installation des matériels. Elle assure les installations de la fibre optique, des équipements de surveillance électronique ou encore des compteurs intelligents ce qui a permis de travailler avec Enedis pour installer 35 millions de compteurs Linky et d’être présent dans certains pays comme Belgique, Royaume-Uni, Pologne, Luxembourg, Italie.
 
2-   Une croissance sur l’année de 30% en 10 ans

Loin d’être le renégat d’aujourd’hui, Solution 30 a connu bien des jours meilleurs. Elle fait très tôt en 2005 une entrée en Bourse avec 4,5 millions d’euros qui ont été valorisé à 1,5 milliard d’euros à son transfert sur le marché d’Euronext Paris, puis à SBF 120 en septembre. Avec une croissance de 30% du chiffre d’affaires sur 10 ans, elle a à son actif 819,3 millions d’euros qui représentent une progression de 18,5% comparé à 2019, un résultat brut d’exploitation de 106,5 millions et un excédent net de trésorerie de 59,2 millions.
La France représente son plus gros marché qui lui rapporte à peu près 520 millions d’euros. Victime de nombreuses accusations, elle est la seule société du CAC Mid 60 dont le rapport annuel audité et certifié n’a pas encore été publié compte tenu du refus d’EY.
 
3-   L’ouverture à un actionnariat

Solution 30 est détenue à 16,2% par son PDG Gianbeppi Fortis, à 5,5% par les fonds Comgest, 5,3% par Swedbank Robur Fonder AB, à la baisse à 5%  par son cofondateur Karim Rchedi et ex-directeur général et finalement à 70% par le Flottant.
Ayant perdu un peu plus de 70% de titre avec le début des négociations, l’action de Solution 30 qui n valait plus que 2,79 euros a connu une nouvelle croissance qui ramène le coût par action à 19,80 euros en décembre.








Indices & cotations avec L'Usine Nouvelle