Samsung serait-il le fournisseur d’orange pour la 5G ?

 

L’opérateur mobile orange fera entrer sur le marché de la télécommunication, la 5G un réseau très attendu. Pour l’aider à son déploiement, le coréen de l’électronique Samsung va y mettre de son sien et fournir les équipements nécessaires.

La stratégie de Samsung pour sa montée en puissance 

Samsung est réputé en Europe par ses smartphones mais, traîne toujours derrière le leader Huawei en matière de vente d’équipements. Certains  affirment même que Huawei est à la tête de ce marché en étant impliqué dans des missions d’espionnage dont les preuves n’ont pas encore été établies. En effet, du point de vue des infrastructures de télécommunication et selon certaines études, le groupe coréen ne détient que 3% du marché mondial tandis que Hauwei rafle les 28%. Ainsi, son partenariat avec l’opérateur mobile Orange lui permettrait de prendre de l’envol en se rapprochant du taux du leader de ce marché. Les expérimentations seront programmées dans la ville de Saint-Ouen, tout près de la capitale française. 

Les attentes d’Orange vis-à-vis de Samsung

Dans ce partenariat, Orange compte sur le coréen pour lui fournir tous les équipements nécessaires dans le but d’éviter toute dépendance dans l’industrie. Aujourd’hui, Orange compte plus de 200 millions de clients répartis dans 28 pays dans le monde. Il travaille déjà avec deux équipementiers à savoir le chinois et les marques européennes (Nokia et Ericsson). Cependant, en vue de mener à bien ce partenariat, Samsung fera les démarches nécessaires pour avoir des locaux sur le territoire européen. D’autre part, Orange mène ces travaux avec Deutsche Telekom et prévoit aussi de faire des tests avec Huawei.

Le chinois Huawei serait-il contacté pour des fins d’espionnage ? 

Les Etats-Unis d’Amérique sont les premiers dénonciateurs de cette situation. En effet, ils pensent que c’est un instrument typique que le gouvernement de la chine a mis au point dans le but d’espionner ses potentiels adversaires. Raison pour laquelle, ils ont mis une restriction de l’accès de la 5G sur leur marché. Une décision perpétrée par la nouvelle Zélande et l’Australie. Mais jusqu’à présent, les preuves de ces accusations peinent à être identifiées. Mais en ce qui concerne l’Europe, elle ne souhaite en aucun cas être prise en otage par cette guerre interminable qui existe entre la chine et les Etats Unis. Elle préfère définir des standards qui lui sont propres. Cependant, la France est un cas particulier de cette situation car, l’opérateur Orange n’utilisera pas les services de Huawei en ce qui concerne le déploiement de la 5G.
 
 
 








Indices & cotations avec L'Usine Nouvelle