Les Stratégies




Mercredi 14 Mars 2018

Le puissant réseau social Facebook vous permettra-t-il de trouver un emploi ? Facebook a annoncé hier la couverture à 40 de son système de recherche d’emploi désormais pays qui a été déclenchée aux Etats-Unis en 2017. C’est nouvelle phase dans sa diversification. Les utilisateurs de Facebook auront la possibilité de rechercher et de trouver des offres d’emploi et y postuler depuis leur profil. Les pays que cet élargissement concerne sont entre autres la France, l’Espagne le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie, et le Brésil. L’application de la mesure doit intervenir très prochainement mais la plateforme n’a précisé de date.


Réseaux sociaux : Facebook devient un outil de recherche d’emploi
Un nouveau service gratuit

L’utilisation de Facebook ne sera pas payant pour les employeurs. Ces derniers peuvent cependant rendre plus visibles leurs annonces moyennant paiement  grâce à l’icône «Jobs ». En fait, depuis ce 28 février 2018, le réseau social facilite aux employeurs de faire des offres d’emploi à travers un onglet dénommé « Jobs ». Cet icone est accessible sur la page des entreprises, sur celle de Facebook Careers, dans Market Place sur mobile (icône Emploi), mais aussi sur Market Place et le fil d’actualité avec des publications qui sont sponsorisées.

Quant aux postulants, ils peuvent trouver des chances d’emploi dans une quarantaine de pays. Ils peuvent aussi faire des filtres notamment voir celles qui sont à proximité, ou demander des alertes, ou encore candidater avec les renseignements affichés sur leur profil, mais aussi ils peuvent étudier et envoyer une candidature et bénéficier d’un entretien qui se fera sur Messenger.
 

Jobs remplacera-t-il LinkedIn ?

Avec LinkedIn, les annonceurs pouvaient se retrouver confronter à une liste de candidats qui sont peu qualifiés ou qui ne sont pas forcément en situation de recherche d’emploi. Mais, Facebook a essayé d’endiguer ce problème avec le tout nouvel onglet « Jobs ». La plateforme a dépensé depuis 2011 plus d’un milliard de dollars dans le but d’aider les entreprises locales à s’émerger mais aussi à recruter. Une vision qui intervient au moment où Facebook essaie de se départir d’un réseau pollué par le divertissement inutile et les fake news.

Si une telle initiative vous intéresse, il est temps de revoir vos profils en supprimant les publications trop sensibles selon les emplois et entreprises attendues. Facebook a ajouté les annonceurs ne verront que les informations livrées par le postulant et celles qui sont rendues publiques sur son profil.
 

Mercredi 14 Mars 2018 Permalien