Les Stratégies




Lundi 11 Juillet 2016

Après avoir sillonné les routes françaises, les routes italiennes et celles américaines le groupe Bolloré a décidé de faire escale à Singapour, la cité-État d’Asie du sud-est. Le groupe français Bolloré de par son PDG Vincent Bolloré a annoncé ce jeudi son marché en terre asiatique d’une flotte de 1000 Bluecar à Singapour qui sera gérée par son système d’auto-partage électrique Autolib’.


La société Autolib’ s’installe à Singapour
Le contrat de Bolloré

En négociation depuis presque deux ans, l’appel d’offres lancé par Singapour pour l’équipement d’un système d’auto-partage en ses sols a connu son épilogue. En effet, Vincent Bolloré vient d’annoncer son succès devant douze autres concessionnaires pour équiper la cité-État de 1000 voitures électriques qui seront gérées par son système Autolib’. Ce programme a jusqu’en 2017 pour être mis en place, il comportera une flotte de 1000 Bluecars qui sera accompagnée par son propre système de distribution avec l’Autolib’.

L’offre autre que les 1000 Bluecars comportera 2000 bornes pour les recharges qui seront dispensées par 500 stations un peu partout dans le pays. Ainsi tout un ensemble d’installations accompagneront ce programme pour une bonne gestion de ce service. Ce contrat vient rejoindre la politique anti-pollution de la cité-Etat avec la mise en circulation de véhicules qui consommeront moins de carburants pour diminuer ce taux qui fait de l’Asie le premier pollueur au monde comme la fait remarquer le dans son communiqué Vincent Bolloré. À terme ce projet intitulé « Blue SG » va permettre à Singapour d’être le 2e service d’auto-partage juste derrière Paris qui compte une flotte de 3500 Bluecars devant l’Italie et les États-Unis.
 

Les retombés du contrat

Le marché que vient de gagner Bolloré n’a pas encore révélé de montant mais permet au groupe français de pouvoir accéder au marché asiatique. Vincent  Bolloré compte sur la mise en place de ses Bluecars pour se positionner dans un secteur en plein essor en Asie principalement en Singapour. En effet, le marché de Singapour est en perpétuel recherche d’investisseurs. Déjà Bolloré après la mise en place d’ici 2017 d’Autolib’ et sa flotte de 1000 Bluecars mûrit l’idée de doter la cité-Etat  de bus électrique avec son programme Bluebus mais aussi de tramway sous le programme Bluetram. Ainsi ces deux types de véhicules de transport en commun seront totalement pris en main par sa filiale Blue Solutions qui va les équiper de ses batteries. Ces programmes comme le « BlueSG » vont bénéficier de différentes installations dans tout le pays pour un service de qualité. Ainsi ces bus et tramways pourront se charger au niveau des nombreuses stations à chaque arrêt. En outre, Bolloré a promis d’implanter dans la cité-Etat  un institut de recherche et de développement qui va engendrer par la même occasion 250 emplois dans le pays. Cette promesse était gage pour Vincent Bolloré de gagner l’offre parmi les 13 entreprises qui étaient en négociation avec Singapour depuis des mois.
Le groupe français Bolloré mine de rien fait son petit bout de chemin, après Turin et Indianapolis Vincent Bolloré et sa Bluecar vient d’acquérir Singapour et ne compte pas s’arrêter là.
 

Lundi 11 Juillet 2016 Permalien