Les Stratégies




Lundi 11 Juillet 2016

BMW se concentre sur la fabrication de voiture autonome pour rester sur le podium et montrer sa suprématie. Le constructeur d’automobiles allemand s’est finalement associé avec le groupe Intel et Mobileye.


L’ambition de BMW, devenir le numéro 1 des voitures autonomes
L’union des géants de la construction automne

Dans l’optique de devenir le leader de l’industrie d’automobile, le groupe allemand a décidé de se rapprocher des américains Intel et des israéliens Mobileye pour acquérir plus de compétence dans le domaine.
Harald Krugrer, le patron du géant allemand parle d’une synergie opportune avec le groupe Intel et Mobileye pour développer des solutions et de technologie nouvelles plutôt efficaces pour le transport automne. Donc ils prévoient d’apporter d’énormes innovations dans la production d’ici 2021 avec le modèle BMW iNext.
BMW a bien choisi son collaborateur, puisque Intel est au premier rang mondial des semi-conducteurs alors que Mobileye avec ses algorithmes qui procurent des données grâce à une caméra prétend être le premier dans les systèmes anticollisions.
Ces partenariats leur permettront de produire des modèles de voitures assez puissantes pour la conduite intelligente. Ils vont intégrer dans leur système des capteurs, des caméras et un processus de transmission de données très rapide pour faciliter la conduite autonome. Harald Krugrer déclare clairement que leur but est de dominer la production des voitures autonomes.
 

Des innovations pour renforcer la conduite autonome

Il s’appuie sur le modèle iNext  de voiture autonome sur l’autoroute du géant allemand pour dire que ce dernier devrait être le modèle copier pour la production de ces types de voiture même en dehors de l’autoroute. Les partenaires ont décidé de créer une plateforme pour le secteur et qui va concerner aussi les autres constructeurs d’automobile.
BMW regrette réellement l’incendie provoqué par le groupe Tesla. Il affirme qu’il n’est pas trop intéressant de se précipiter. Dans cette optique, il décide de prendre du temps voire 5 ans pour renforcer  cette innovation technologique. Le président de BMW rappelle un aspect essentiel, à savoir la sécurité qui doit toujours primer.
Par rapport à l’intelligence artificielle, les spécialistes ont rappelé qu’il reste un bon moment pour voir les œuvres de ce dernier. Il est mis en avant par tous les constructeurs, déjà pour accélérer les effets de ce domaine, les partenariats deviennent plus important pour l’acquisition du service de cartographie de Nokia, BMW a dû s’aligner avec ses grands concurrents notamment Daimler et Audi.