Les Stratégies




Jeudi 28 Juillet 2016

La représentation syndicale de l’opérateur français de télécommunications a annoncé ce mercredi une réorganisation des effectifs du groupe qui vont être réduits jusqu’à 10 000. Cette décision qui ne fait pas encore l’objet de commentaires de la part de la direction des ressources humaines du groupe avait été une hypothèse longtemps mis sur la table. Les modalités d’exécution de celle-ci ne doivent pas être en porte à faux avec la politique d’emploi de l’entreprise et devra se faire en collaboration et avec la participation de tous les partenaires et acteurs sociaux de SFR.


SFR prévoit une réduction drastique de ses effectifs
Une baisse suivant l’engagement sur l’emploi du groupe français

C’est d’une réduction de 5000 emplois dont il est question si on  base de la communication que les représentants syndicaux ont livré  à la presse aujourd’hui. Une précision n’a pas été apporté sur les postes concernées, mais la décision de décrutement est sous tendu par une volonté de SFR de se repositionner dans le domaine de la distribution. Une réorientation qui suppose de nouveaux  objectifs stratégiques que l’entreprise a mis en place pour le futur.  Des mesures qui seront effectives d’ici 2017. Une source au sein de l’entreprise nous dit que cette éventualité fait depuis peu l’objet de discussions diverses au niveau de la direction de l’entreprise.

Toutefois, le point le plus important de cette  réorganisation des effectifs demeure le fait de le mettre en conformité avec l’engagement de SFR su l’emploi en 2017.  Face à un secteur des télécommunications très concurrentiel et fluctuant où le groupe a du mal à se consolider malgré une réelle volonté des dirigeants de maintenir le cap. La réduction d’effectifs dans une entreprise suppose la mise en place d’un plan social afin de définir les modalités par lesquelles les suppressions de postes se feront (départs anticipés ou volontaires, licenciement, …). Selon un porte-parole du groupe il ne s’agira en aucun cas d’une mise en place d’un plan social.
 

Un sureffectif à corriger

Pour être compétitive, une entreprise doit trouver l’équilibre entre ses besoins en personnels et son activité. Le sureffectif est un problème organisationnel qui, résolu permettra à celle-ci de gagner des marges considérables en termes de coûts de dépenses du personnel. Chez SFR, Patrick Drahi avait fait constater au mois de Juin dernier un effectif élevé qui porté un frein considérable  à la compétitivité de l’opérateur télécom français. Un constat confirmé par le PDG de SFR qui a profité d’une session devant les parlementaires pour informer d’une possibilité de réduction de son effectif d’ici à 2017.

Une mesure que la direction défend à travers une vision stratégique qui vise à booster la compétitivité du groupe dans un secteur en constante évolution et à fort degré de concurrence.  Ne pas procéder à une baisse des effectifs d’ici à 2017 était l’engagement que SFR avait pris vis-à-vis  de l’Assemblée et des acteurs syndicaux. Selon des analystes, il est attendu de SFR de mettre en place une stratégie différente de la « cost-cutting » que sait bien faire son dirigeant ; mais plutôt de privilégier un moyen de réduire les coûts et de maintenir les postes du personnel se situant en top line.
 

Jeudi 28 Juillet 2016 Permalien