Les Organisations




Mardi 5 Juin 2012

Dans une économie mondiale dominée par la crise, le secteur de l’aéronautique tranche par son dynamisme et sa croissance. Les acteurs français et européens ont une solide réputation et donnent à la France sa place de leader du secteur. Parmi ces entreprises, Safran démontre que le savoir-faire et l’innovation permettent d’échapper aux turbulences et de garantir la croissance.


La forme olympique de Safran
Le secteur aéronautique a réalisé un chiffre d’affaires de 36 milliards d’euros en 2010. Pour 2011 la progression a été de plus de 5 %. 80 % de cette activité va à l’exportation. Le savoir-faire français est donc reconnu. Safran est le leader mondial non seulement en aéronautique, mais aussi dans les secteurs hautement technologiques de la sécurité et de la défense. Cette reconnaissance mondiale fait de Safran une entreprise internationale fleuron de l’industrie française. Le groupe emploie plus de 55 000 personnes dans le monde. Il est le numéro 1 mondial pour des sous-secteurs entiers comme les trains d’atterrissage, les inverseurs de poussée et le système de navigation pour hélicoptères.

Pour maintenir sa place de leader, Safran doit sans cesse innover, et anticiper les évolutions. Le groupe a ainsi déposé 573 brevets en 2011, devenant la deuxième entreprise française à déposer le plus de brevets. Cet indicateur est significatif. Il montre tout l’intérêt stratégique que Safran accorde à la recherche et au développement. Qu’ils concernent des nouveaux matériaux plus légers, plus économes en énergie, des systèmes électroniques de dernière génération, des contrôleurs de sécurités, ces brevets permettent à Safran de marquer son rôle de leader innovant. Le groupe a consacré 1,3 milliard d’euros à la recherche et au développement en 2011. Il a porté ce budget à 1,6 milliard pour 2012. 20 % du personnel travaille dans la recherche.

Des recrutements massifs?

Safran est une entreprise qui recrute. C’est une conséquence de l’explosion des carnets de commandes. Et les perspectives sont aussi souriantes pour Safran que pour l’emploi. L’entreprise qui avait recruté 6000 personnes en 2011, a annoncé qu’elle en ferait autant en 2012. Plus encore elle prévoit le recrutement d’environ 7000 personnes par an durant les 5 prochaines années. Ces deux dernières années Safran a ouvert 6 usines en France et son président, Jean-Claude Herteman, a confirmé l’ouverture prochaine d’une septième. Bien entendu en tant que groupe international Safran ne recrute pas uniquement en France, toutefois la politique citoyenne de recrutement conduit à toujours privilégier l’emploi en France. C’est ainsi que son président précise que la moitié des embauches annoncées se fera en France. À une époque où la délocalisation est la règle, Safran se distingue avec cette image d’entreprise responsable au service de son pays d’origine. Safran n’est pas seulement reconnue par son savoir-faire, l’entreprise montre qu’elle sait anticiper et innover au service de ses clients. Son exceptionnelle santé n’est pas le fruit du hasard: elle est accompagnée de valeurs citoyennes.

Mardi 5 Juin 2012 Permalien