Les Stratégies




Samedi 8 Octobre 2016

Xiaomi est une entreprise chinoise qui intervient dans la fabrication de produits informatiques et électroniques. Toutefois, la forte concurrence que connait le secteur des smartphones l’a poussé à changer de politique. Ainsi, il envisage d’ouvrir 1000 boutiques d’ici 2020.


L’ouverture de 1000 boutiques prévue d’ici 2020 par Xiaomi
La vente en ligne, la stratégie payante de Xiaomi

La particularité de Xiaomi résidait dans sa stratégie qui consiste à vendre ses produits seulement sur internet. En 2010, date à laquelle il a été créé, le groupe a connu une parfaite croissance avec cette politique dans le secteur des smartphones. Malgré la forte concurrence qui existe dans ce milieu, il est parvenu à occuper la 5e place des plus grands vendeurs de smartphones en Chine.

Mais pour cette année, Xiaomi a enregistré une baisse considérable sur ces ventes. Au second trimestre de 2015, elles étaient de 17,1 millions de téléphones vendus, alors qu’au deuxième quart de 2016, elles ont atteint 10,5 millions. Cette diminution découle de la forte concurrence menée par d’autres entreprises comme Huawei et plus particulièrement Oppo et Vivo.
 

Ouvrir des boutiques pour exposer ses produits

Les smartphones ne sont pas les seules spécialités de Xiaomi. En effet, ce dernier intervient également dans le secteur des ordinateurs portables, des purificateurs d’air, des objets connectés et des téléviseurs. La plupart de ces produits sont plus disposés à être vus à l’œil nu par les clients. Les mettre dans une boutique en ligne ne suffit pas. Xiaomi par le biais de son PDG a affirmé vouloir ouvrir 1000 boutiques d’ici 2020 en plus des 25 magasins physiques qu’il compte.

10.000, c’est le nombre de boutiques que compte Huawei en Chine. Oppo a aussi adopté la même stratégie qui lui a permis de se positionner à la deuxième place des meilleurs vendeurs de smartphones. Il semble que Xiaomi veut s’inscrire sur la même dynamique que ces adversaires. Une telle initiative constituerait aussi pour lui, l’occasion de s’immiscer dans le marché américain où les ventes en ligne ne sont pas assez importantes contrairement en Chine.

Pour le moment, les smartphones de Xiaomi ne sont disponibles qu’en Chine, en plus des quelques pays situés en Asie. D’autres pays comme la France disposent des boutiques en ligne de Xiaomi. Mais il n’est mis à leur disposition que des accessoires. Toutefois, l’une des difficultés majeures réside dans l’adoption des services de Google qui ne sont pas disponibles en Chine, mais aussi, les problèmes de certifications.