Les Stratégies




Vendredi 10 Avril 2015

L'enseigne américaine de restauration rapide a récemment communiqué sur ses résultats après son retour sur le marché français opéré à la fin 2013.


Burger King communique sur ses bonnes performances
Burger a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros, ce qui est un record pour le secteur de la restauration rapide. « Nous avons ouvert 21 restaurants en 2014 et pour ces 21 restaurants, nous avons réalisé un chiffre d’affaires de plus de 100 millions d’euros. Nous servons en moyenne un peu plus de 2.000 clients par restaurant et par jour, ce sont des chiffres qui sont très atypiques dans l’univers de la restauration et qui sont la marque d’un très fort succès commercial qui nous dépasse un petit peu », a déclaré à l’AFP Jocelyn Olive, directeur général de Burger King France.
 
D'autre part, 2 000 emplois ont été créés en 2014 et 4 000 devraient suivre en 2015. La plupart de ces emplois seront des CDI de 24h hebdomadaires. Interrogé par l’AFP, Bernard Boutboul, le directeur du cabinet Gira Conseil spécialisé dans la restauration, s'étonne des résultats : « Cela fait une moyenne de 4,7 millions d’euros de chiffre d’affaires par restaurant et par an, ce qui est colossal dans ce secteur d’autant que l’euphorie des premiers jours me semble aujourd’hui révolue. McDo et Quick, qui sont là depuis 30 et 35 ans, font eux respectivement 3,3 et 2,2 millions d’euros de chiffre d’affaires par magasin et par an ».
 
A la question "Où souhaitez-vous vous développer en priorité?", Jocelyn Olive a répondu : "Nous étudions les emplacements dans les 50 premières villes de France et nous voulons en parallèle densifier notre présence là où nous sommes déjà installés. Nous voulons que les restaurants «drive» [le service au volant: les clients passent leur commande à une borne et la récupèrent sans descendre de voiture]  représentent à terme au moins 70% de nos restaurants, mais nous voulons également être présents dans les centres-villes et dans les centres commerciaux pour que notre marque soit visible."
 
Enfin, l'enseigne a précisé qu'elle ne ferait jamais l’équivalent du McBaguette, arguant qu’un burger  ne devient pas plus "français" parce qu’il intègre une tranche de raclette. Huit types de sandwichs sont actuellement proposés, mais la gamme va être élargie avec des burgers créés dans d’autres pays européens.
 

Vendredi 10 Avril 2015 Permalien