Les Stratégies




Lundi 22 Octobre 2018

Créée il y a plus de 9 ans, la société Green Yellow, une filiale du groupe Casino est connue pour les propositions innovantes dont elle fait montre depuis qu’elle a été mise sur pied. En effet, depuis l’année 2007 qui correspond à l’année de sa fondation, elle est auteure de nombreuses idées qui ont été développées dans le domaine énergétique. Elle s’est surtout intéressée aux transactions énergétiques vers un point à un autre. Malgré qu’elle existe depuis à peine une décennie cette entreprise a pu se démarquer à travers ses nombreuses collaborations et partenariats. Elle travaille aujourd’hui avec près de 200 partenaires à travers le monde dans les pays de l’Afrique de l’Asie, de l’Amérique latine, etc. Elle est aussi bien sûr très présente sur le territoire français. Depuis sa création près de 150 projets photovoltaïques ont été développés. Sa production en mégawatt attendrait bientôt les 200. Cette société détient à son actif un nombre impressionnant de contrats qui vont bien au-delà des magasins de Casino.


Un investissement de 150 millions d’euros pour développer Green Yellow

Une filiale très prometteuse

Cet investissement dans sa filiale de photovoltaïque constitue pour le groupe Casino, un moyen d’accroitre le niveau de développement de ladite filiale. Que ce soit sur le territoire français ou même dans les pays dans lesquels l’activité de Green Yellow était déjà présente, cette forte somme qui a été injectée permettra de donner un nouveau cours à cette filiale. Aux dernières nouvelles, il y a une forte possibilité que Green Yellow s’allie à Engie afin de former une coentreprise destinée à agir dans le domaine du solaire. Du fait de leur participation à cet investissement les sociétés Tikehau Capital ainsi que Bpifrance détiendront une part significative de la filiale spécialisée dans le photovoltaïque au même titre que le groupe Casino. Les avis positifs par rapport à cet investissement sont nombreux.


Un investissement rentable pour Casino

Pour les dirigeants des deux entreprises ayant participé au financement, ils voient cela comme un moyen de participer au développement d’une filiale avec un avenir prometteur. Quoi qu’il en soit, on peut d’ores et déjà considérer que ce nouvel investissement de près de 150 millions d’euros constitue un moyen pour le groupe Casino de témoigner de la solidité de ses finances. En effet, le portefeuille immobilier qui a couté près de 500 millions d’euros ainsi que la baisse en valeur qui a suivi a suffi pour inquiéter les analystes et les investisseurs. Cela est donc un moyen de calmer les inquiétudes par rapport au niveau d’endettement et aussi au nombre d’action qu’a perdu la société entre temps.