Les Stratégies




Lundi 1 Octobre 2018

Les deux géants de la distribution en France, Casino et Carrefour nous jouent une partie fantasque de « poker-menteur ». Le groupe Casino a annoncé dans un communique que son concurrent Carrefour l’a interpelé pour un rapprochement. Dans la foulée l’intéressé Carrefour a réagi repoussant clairement les affirmations de Casino. Une annonce retentissante de Casino jugée inacceptable par son concurrent. Et pourtant malgré cette partie de « ping-pong », certaines sources affirment qu’il y’aurait eu un entrevu entre les patrons des deux groupes français de la distribution. Une chose est sure, Casino et Carrefour connaissent une période difficile et ont besoin de se réorganiser pour aller de l’avant.


Rapprochement Casino – Carrefour, entre affirmation et démenti
Casino affirme, Carrefour oppose un démenti

Dans son communiqué publié, le groupe Casino semble être pourtant formelle et convainquant. D’après celui-ci, le groupe Casino aurait bien sollicité son rival pour un éventuel rapprochement. Pour plus de confirmations, le communique poursuit que même Casino aurait rassemblé  son conseil d’administration pour aborder le sujet. Une proposition que les membres du conseil d’administration ont jugé inopportune et placée sans suite, mettant en avant la notoriété du groupe. En retour, Carrefour a sorti également un communiqué pour rejeter catégoriquement une telle proposition à l’endroit de son rival. Le communiqué évoque également la mauvaise passe de Casino inadmissible pour se laisser aller à de telles insinuations.

Un entrevu se serait passé entre les deux groupes

Lundi, deux sources bien éclairées dans ce dossier ont effectué une sortie dans les pages de Reuters pour affirmer que les deux PDG de Carrefour et de Casino se sont rencontrés. En effet, les sources évoquent que Jean-Charles Naouri et Alexandre Bompard se seraient réunis, le 12 septembre. La rencontre qui s’est déroulée chez un tiers, avait pour objectif de voir les voies et moyens pour de rendre effectif un éventuel rapprochement entre Casino et Carrefour. Et biensûre, l’information a été démentie et par le gouvernement et par les deux mastodontes de la distribution en France. Un jeu de passe-passe qui se produit dans une période difficile pour les deux géants qui tentent chacun de son coté à se sortir d’affaire.
 

Dans une mauvaise période

Le jeu de « poker-menteur » que nous font les deux mastodontes de la distribution en France intervient dans une période morose pour chacun. En effet, aussi bien chez Carrefour que chez Casino, une réorganisation est en cours pour s’afficher dans de meilleurs jours. Casino souhaite augmenter son chiffre d’affaire en 2018, plus que les 37,8 milliards d’euros de 2017 et baisser son endettement. En même temps, chez Carrefour, la situation n’est pas plus positive non plus. Carrefour a, en effet, connu d’importantes pertes dues aux coûts de son plan de réorganisation proposé en janvier. Au premier semestre, près de 861 millions d’euros de perte ont être enregistrées alors que les ventes s’étaient enlevées à 88,2 milliards en 2017. Et pires encore les actions des deux groupes ont chuté de 0,42% à 35,89 euros pour Casino et de 0,30% à 16,64 euros, pour Carrefour.

Lundi 1 Octobre 2018 Permalien