Les Stratégies




Mardi 29 Novembre 2016

Comme il a été annoncé ce lundi par le service de communication de chez Audi lui-même, une discussion serait en cours en ce moment afin qu’une coopération soit mise en place et effective avec le numéro un chinois de la construction automobile. Cette potentielle collaboration entre les deux, qui devrait s’étaler sur une longue période, ne trouve malheureusement pas l’assentiment des distributeurs locaux qui entrevoient des possibles dysfonctionnements difficiles à réparer.


Selon Audi, une négociation en but d'un partenariat serait en cours avec SAIC Motor de la Chine
Un besoin de rester compétitifs en Chine

L’objectif visé par Audi à travers cette coopération dont des sources proches du dossier affirment qu’elle a été actée, est d’arriver à produire conjointement avec SAIC Motor des véhicules de marque Audi.
Bien qu’étant leader en Chine du marché de la vente d’automobiles de luxe, Audi veut tout de même  réagir à une certaine perte de vitesse que les ventes de ses véhicules connaissent ces derniers temps comparativement à ces rivaux que sont Mercedes-Benz, Lexus de Toyota ou bien Cadillac de l’américain General Motors.
De plus, ce besoin est insufflé par le fait que, la principale entreprise avec qui travaille actuellement Audi pour la production de ses véhicules en Chine,  FAW Group, connait une véritable période dure dans la vente de ses propres véhicules qu’elle conçoit dans leur entreprise conjointe.
Face à toutes ces situations, Audi tente de trouver une solution assez rapide pour garder son avance en Chine et assurer la survie de ses activités. Cette information demeure officieuse jusqu’à ce jour en attendant que les deux groupes signent officiellement leur accord de coopération et rendent public son contenu.
 

Les concessionnaires Audi s’inquiètent

Depuis que l’annonce de ces discussions a été faite, les distributeurs des véhicules Audi en Chine lui ont adressé un courrier dans lequel ils ne cachaient pas leurs inquiétudes. Le contexte est d’autant plus difficile que ces concessionnaires ont perdu énormément d’argent du fait que l’Allemand Audi n’ait pas lancé assez vite la production de nouveaux modèles de ses véhicule. Ce qui a ralenti fortement leurs ventes.

Dans leur courrier ils expliquent : « nos intérêts en pâtiront encore plus si l’entreprise venait à créer une nouvelle structure commerciale ici en Chine. Audi gagnerait plus à préserver nos intérêts ainsi qu’à nous consulté avant que tout ne soit acté et officialisé. »
Entre Audi et FAW Group, c’est sur 10 ans encore a rassuré Audi dans son communiqué. Une nouvelle Co-société chargée de produire tout ce qui est matériel numérique sera ouverte à Pékin. Audi termine en ajoutant que ce plan de 10 ans sera orienté vers la production de SUV et des berlines plus énergétiquement économiques.
 

Mardi 29 Novembre 2016 Permalien