Les Stratégies




Mardi 18 Juillet 2017

Dans le sillage d’un renforcement commercial et industriel, mais aussi pour mieux soutenir les perspectives d’expansion de la boîte, Safran a procédé à une levée de fond de 5 millions avec l’annonce de son entrée au capital de la société Cailabs, par le biais de sa filiale Safran Corporate Ventures spécialement consacrée aux entreprises de technologies innovantes. Cela fait suite à des financements d’amorçage estimé à 3,5 millions d’euros, auprès de spécialistes reconnus à l’instar d’Innovacom et Starquest et des « business angels ». Spécialiste dans le domaine des télécoms et lasers industriels, l’associer de Safran, Cailabs, inventeur d’une prouesse technologique de rupture de manipulation des formes de lumières, sécurisée par plusieurs brevets, se signale en leader incontestable et incontesté du marché, surtout dans la conception ainsi que dans la mise en vente d’articles photoniques, sous forme de composants, d’équipements ou encore de modules.


Safran signe son entrée au capital de Cailabs
Le domaine de la transmission de données, un marché lucratif

Face à la demande croissante de transmissions de données sur les réseaux à bord des avions, le département électrique de la boîte, Safran Electric & Power, sous l’égide de son Président Alain Sauret, a noué une alliance avec Cailabs, afin d’apporter une solution à la question. En raison des besoins des passagers qui ne cessent de croître, et de la recrudescence des correspondances entre calculateurs embarqués ou même des futures exigences en domaine de sûreté, le prix du câblage a connu une hausse assez conséquente. Ce qui est sans doute à l’origine de cette collaboration entre les deux géants du marché des télécoms qui semblent accorder une importance cardinale au développement du très haut débit, matérialisé par les projets de développement sur la fibre optique des générations futures de câblages.

Une collaboration fructueuse pour les deux parties

Les avantages découlant de cette levée de fond de Safran sont nombreuses, s’il est permis de statuer sur l’importance de la participation de Safran, surtout dans le câblage aéronautique, il conviendra cependant de mettre en exergue les multiples opportunités qui s’offrent à Cailabs. En dehors d’une croissance estimée à quelque 20 % d’ici 2020, dû notamment à une technologie de pointe reconnue et attestée à plusieurs niveaux et l’intérêt majeur que peuvent représenter les télécoms terrestres pour l’entreprise, il urge également de rappeler que cette dernière pourra bénéficier de certains grands métiers de Safran, à savoir l’utilisation de lasers industriels, comme l’a laissé entendre Eric Dalbiès, l’homme aux deux casquettes à savoir directeur de la stratégie et du M&A de Safran et président de Safran Corporate Ventures. Dans le même sillage, cette collaboration a signé l’inscription au Conseil de surveillance de la société, du Directeur général de Safran venturies Grégoire Aladjidi.

Tags : Cailabs Safran
Mardi 18 Juillet 2017 Permalien