Analyses




Vendredi 25 Septembre 2015

Financement Participatif France, l’association professionnelle des acteurs du crowdfunding, annonce des chiffres encourageants selon le baromètre du 1er semestre 2015 qui témoigne d'une dynamique du secteur en France. Afin de soutenir cette dynamique, l’association publie 15 propositions à l’attention des pouvoirs publics.


Poursuite de la croissance du crowdfunding en France
Financement Participatif France (FPF) est une association professionnelle des acteurs du crowdfunding. Créée en 2012 avec comme premier objectif la rédaction d’un code de déontologie à destination des plateformes, l’association contribue à la représentation du secteur et à la promotion de ce nouveau mode de financement auprès des pouvoirs publics et des citoyens. FPF compte plus de 130 membres, à la fois des plateformes de crowdfunding en don, prêt et investissement, mais également des membres de l’écosystème (structures de l’accompagnement et du financement de porteurs de projet, cabinet d’avocat, particuliers intéressés par le sujet…).
 
D’après le Baromètre du crowdfunding, réalisé par Compinnov pour Financement Participatif France, la collecte en financement participatif a plus que doublé au 1er semestre 2015, par rapport à la même période l’année dernière : 133,2 millions d’euros de fonds collectés contre 66,4 millions au 1er  semestre 2014. En cumul, ce sont près de 400 millions d’euros  qui  ont  été  collectés  grâce  au crowdfunding  depuis  le  lancement  des  plateformes. C’est l’évolution de la collecte en prêt qui est la plus importante avec un taux de croissance de 127%, favorisée par la mise en place d’un cadre réglementaire favorable en octobre dernier.
 
Fin 2014, le Baromètre recensait 1,3 million de financeurs. 6 mois plus tard, ce sont 1,75 million de financeurs qui ont  déjà  soutenu  un  projet  sur  une  plateforme  de  crowdfunding.  Ils  ont  ainsi  permis  le  financement de 9 328 projets au 1er semestre. Parmi ces projets, les plateformes de don avec ou sans récompenses concentrent une très forte proportion de projets culturels au sens large ; les plateformes de prêt accueillent majoritairement des projets de commerce et de services de proximité ; quant aux plateformes d’investissement, les secteurs sont très diversifiés, mais l’immobilier prend une place de plus en plus importante.
 
Afin de soutenir cette dynamique, l’association Financement Participatif publie un plaidoyer pour favoriser le développement du financement participatif, à travers 15 propositions pour les financements en don, en prêt et en investissement.
 
Télécharger le baromètre
 
Voir le détail des 15 propositions de FPF