Les Stratégies




Lundi 17 Août 2015

Le 11 août dernier, Google a annoncé la création de la holding Alphabet qui supervisera toutes les filiales du groupe, dont Google, Nest dédiée aux objets connectés ou encore Calico dont l'objectif est la lutte contre le vieillissement.


Pourquoi Google a-t-il créé Alphabet ?
Pour le grand public, rien de change : le moteur de recherche Google continue à s'appeler Google ainsi que tous les services et produits annexes comme Gmail ou le Drive. En revanche, Larry Page, cofondateur de Google, justifie cette nouvelle stratégie au niveau des marchés financiers. Pour Le Monde, ses explications ne sont pas très claires : "Dans son message, il évoque un besoin de renouvellement de l’entreprise, mais aussi la volonté de faire preuve de plus de transparence. En clair, ce message, qui s’adresse principalement aux marchés financiers, indique que Google est prêt à détailler davantage les coûts et les revenus de ses filiales. En simplifiant, la quasi-totalité du chiffre d’affaires d’Alphabet proviendra en fait de Google, vu que la filiale comprendra toutes les entités qui génèrent aujourd’hui de l’argent : YouTube, la régie Google Ads… Les entités déficitaires, qui travaillent sur des projets à très long terme, comme Calico (lutte contre le vieillissement) et le laboratoire Google X (voitures sans pilote, lunettes connectées, projets biomédicaux ou sur les énergies renouvelables…), seront plus clairement identifiées dans les bilans financiers."
 
Un petit imprévu est apparu quelques heures après cette annonce, celle du constructeur automobile allemand BMW qui a rappelé que ce nom était celui de sa filiale spécialisée dans l'autopartage et les locations longue durée pour les particuliers et les sociétés. Le Point explique que "le groupe bavarois a, en conséquence, décidé « d'examiner les implications (de cette affaire) dans le cadre du droit des marques », selon une de ses porte-parole interrogée par l'hebdomadaire économique allemand WirtschaftsWoche qui parle de « procédure de routine ». BMW a toutefois tenu à préciser que Google ne l'avait jamais contacté pour lui demander son accord préalable concernant le nom de sa nouvelle maison mère."
 
A noter que Larry Page cèdera la direction générale de cette entité à Sundar Pichai, âgé de 43 ans et actuellement vice-président en charge des produits du groupe. "Nous aimons aussi ce que alpha-bet signifie (Alpha est le retour sur investissement), ce pour quoi nous luttons !" a indiqué Larry Page. La nouvelle-maison mère pilotée a été créée dans le Delaware, un paradis fiscal.
 
 
 

Lundi 17 Août 2015 Permalien