Les Stratégies




Lundi 15 Août 2016

Randstad est une entreprise qui intervient dans le domaine de l’intérim et des services de ressources humaines. Après le rachat de RiseSmart, le groupe néerlandais vient d’acquérir à nouveau le groupe Monster. Avec ce dernier, il compte faire face à la concurrence qui existe dans ce secteur.


Pour un  montant de 429 millions de dollars Randstad s’offre l’américain Monster
Une nouvelle acquisition pour Randsatd après celle de la start-up RiseSmart

L’entreprise néerlandaise  Randstad a confirmé mardi via une annonce le rachat de Monster pour un montant de 429 millions de dollars. En effet, celui qui occupe la deuxième place sur la liste des entreprises de recrutement et d’intérim met à la disposition de sa cible un montant de 3,40 dollars par action. Ce qui correspond à une prime de 22,7% par rapport au cours de clôture de Monster à Wall Street le lundi.

Malgré cette acquisition, Monster qui est une entreprise prometteuse conservera son nom et continuera d’exister. Elle s’est fait une réputation avec ses sites d’annonces Jobs.com et Monsterboard. En septembre, l’entreprise néerlandaise Randstad avait acquis pour 100 millions de dollars la start-up américaine RiseSmart dans le but d’accroitre son offre en ligne et renforcer ses activités en Amérique.
 

Faire face à la concurrence avec Monster

Randstad accuse du retard sur l’entreprise américaine Manpower qui a une parfaite implantation en Amérique du Nord. Cependant, le groupe égale en matière de capitalisation le leader mondial des solutions en ressources humaines Adecco ADEN.S. Le rachat de Monster par Randstad se présente aussi comme une forme de concurrence visant à faire au réseau social professionnel LinkedIn que Microsoft avait acquis pour un montant de 26 milliards en juin.

Selon Jacques Van der Broek, directeur général de Randstad, cette acquisition permettra à leur groupe de s’implanter dans le secteur de la téléphonie mobile, mais aussi de bénéficier d’une nouvelle plateforme. En outre, le groupe pourra aussi profiter des bases de données et de la notoriété de Monster. Le groupe néerlandais enregistre pour son deuxième trimestre 2016 un résultat de 240 millions de dollars. Une hausse par rapport à celui de 2015 ou son deuxième trimestre avait atteint 215 millions de dollars.

Le vote des Britanniques en faveur d’une sortie de l’Union européenne a eu des conséquences négatives sur le cours de Bourse de Randstad. Mardi matin, le titre a perdu  3% suite à l’annonce faite sur le rachat Monster. Toutefois, les pertes ont été diminuées. Le titre ne présente que 0,04% à 39,30 euros vers 10h10 GMT à la bourse d’Amsterdam.
 
 

Lundi 15 Août 2016 Permalien