Les Stratégies




Lundi 24 Juillet 2017

À travers un communiqué rendu public, le groupe français Ingenico spécialiste des services de paiement, officialise l’acquisition pour un montant de 1,5 milliard d’euros de Bambora groupe suédois Bambora auprès de Nordic Capital. Cette opération, financée particulièrement par le groupe français en collaboration avec d’autres institutions bancaires, viendrait booster la croissance d’Ingenico pour le placer à 2 % par année soit une unité de plus que les années précédentes.


Pour 1,5 milliard d'euros, Ingenico s'octroie Bambora
Un investissement prometteur 

En réussissant cette opération Ingenico, s’attend à une hausse considérable d’au mois 5 % sur son bénéfice par action (BPA) en 2018, et ce, avant l’effectivité des synergies. On remarque 30 millions d’euros de synergies réalisées en pleine année. Mais aussi, cette acquisition sera synonyme de diversification de l’offre centrée autour du commerçant par le biais de compétences technologiques complémentaires, mais aussi Ingenico pourra adjoindre à ses activités « un accès direct dédié aux petites et moyennes entreprises ». L’entreprise suédoise n’est pas uniquement à l’assaut des grandes enseignes, elle serait très intéressée par les petites et moyennes entreprises. Établissant son siège à Stockholm, Bambora compterait près de 700 employés éparpillés entre l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Australie. 

Avec près de 202 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisé en 2016, l’entreprise espère dans le courant des deux années à venir, observer une croissance de ses ventes brutes et son EBITDA (excédent brut d’exploitation) estimées, respectivement, à +20 % et +30 %. Dans la foulée, le président-directeur général d’Ingénico, Philippe Lazare affirme dans ledit communiqué que son groupe envisageait sérieusement de croître le développement de son portefeuille de grandes entreprises, mais aussi de rendre plus significative sa présence dans les pays du Nord, en Australie et surtout dans le continent nord-américain. Pour terminer, il renseigne que l’acquisition de Bambora constituerait un pan majeur dans la stratégie mise en place par le groupe destinée essentiellement des solutions omnicanal ainsi qu’une offre client plus intégrée


Ingénico annonce une meilleure santé financière

Après l’annonce de l’acquisition de Bambora, Ingénico a laissé entendre que son ratio d’endettement se logerait trois fois en dessous de l’EBITDA, ce qui lui octroierait la latitude nécessaire afin de pouvoir effectuer d’autres acquisitions. Dans le même sillage, le groupe français a annoncé jeudi un chiffre d’affaires de 1.222 millions d’euros au premier semestre et un EBITDA de 244 millions d’euros traduisant 20 % de ses ventes en 2016. 

Pour 2017, Ingénico espère réaliser une croissance organique de près de 7 % ainsi qu’une marge d’Ebidta supérieure à celle réalisée en 2016 estimée à 20,6%. En attendant la finalisation de la transaction, le PDG d’Ingénico se voudra en toute fin de communiqué confiant quant aux objectifs à venir surtout celui relatif à la marge annuelle de l’EBITDA, grâce notamment à un second semestre 2017, qui assure il aura un meilleur mix géographique et de meilleures optimisations opérationnelles.

Lundi 24 Juillet 2017 Permalien