Les Stratégies




Vendredi 1 Mai 2015

CAP’TRONIC, l’Espace Numérique Entreprises de Lyon et le cabinet de conseil en innovation Weenov Performance, le guide pratique "Prendre le virage des objets connectés : créer de la valeur avec l’internet des objets en B2B et B2C" propose des pistes de réflexion pour éviter certains écueils et des facteurs clés de succès concrets à viser pour réussir son projet.


Objets connectés : Y aller ou non ?
Les objets connectés envahissent le quotidien du citoyen mais également celui des opérateurs et des travailleurs. La tendance actuelle est d’inventer de nouveaux usages à des objets désormais multi-capteurs et intelligents par l’exploitation de grandes quantités de données. Selon une récente étude conduite par l’Institut Montaigne et le cabinet AT Kearney, les objets connectées et le Big Data pourraient générer jusqu’à 74 milliards d’euros, soit 3,6% du PIB national. L'institut GFK prévoit quant à lui un développement spectaculaire des objets connectés qui atteindraient un chiffre d'affaires 500 millions d'euros d'ici 2016. En 2020, selon les instituts Gartner et Idate, 50 à 80 milliards d'objets connectés seront en circulation dans le monde, soit 6,5 par personne. Et ces objets connectés généreront une valeur ajoutée de 8900 milliards de dollars soit plus de 10 % du produit mondial brut.
 
Au-delà des applications grand public, c’est un véritable virage à prendre pour les entreprises existantes des marchés de l’industrie et des services qui risquent de voir de nouveaux entrants venir les bousculer. Les outils de développement et les technologies adaptés existent. Pourtant tous les jours des objets connectés ne trouvent pas leur marché suite à de mauvais choix pris en amont dans l’analyse de la valeur client, des choix techniques ou une gestion de projet inappropriés, ce qui aboutit à un dérapage des coûts et des délais.
 
Côté consommateur, plusieurs récents sondages montrent un réel intérêt pour les objets connectés mais la majorité des personnes sondées attendent toutefois que ces produits fassent leurs preuves. D'après un article paru sur le site Les Numériques, "les domaines les plus plébiscités sont la surveillance de la maison (44 %), la santé (42 %), le sport (34 %), l'automobile (30 %). Le manque d'utilité reste un des principaux freins pour l'acquisition d'un objet connecté (63 %). 49 % se disent méfiants par rapport à la collecte des données personnelles et 39 % trouvent que le prix des objets connectés reste encore trop élevé."

Ce guide a donc pour objet d’aider les chefs d’entreprise qui se posent encore la question “d’y aller ou non” en présentant succinctement les points importants à étudier, les facteurs clés de succès à viser ainsi que les écueils à éviter dans le développement d’un objet connecté.
 
Télécharger le guide