Les Stratégies




Mardi 31 Mai 2016

C’est dans sa politique d’expansion et de consolidation de sa position que lidl envisage un projet d’investissement d’une valeur de 6,5 milliards de dollars. Cette décision est celle de son propriétaire qui cherche à renforcer l’image de son groupe en Europe, et surtout en Allemagne.


Lidl: La marque de grande distribution envisage un projet d’investissement de 6,5 milliards d’euros
Reconquérir le marché allemand

Selon le quotidien Heilbronner Stimme, c’est une somme colossale que Schwarz, propriétaire des grandes surfaces de Lidl, compte investir. Un montant de 6,5 milliards pour cette année 2016 dans le but de renforcer la position de son groupe en Allemagne. En fait, il est notée une forte croissance dans le marché européen de la compagnie Lidl tout comme son rival, AIdi durant ces dernières années. Cette croissance dans leurs activités est surtout l’œuvre d’une politique stratégique visant à offrir des prix compétitifs à travers tous les pays dans lesquels elles sont implantées.

En effet, toujours dans leur stratégie organisationnelle, les deux compagnies sont réputées de par leurs surfaces commodes avec des marques d’origines, gérées par peu de personnel. En réalité, les deux firmes compatriotes représentent à elles-seules une menace sérieuse face aux autres grandes compagnies de distribution en Europe. Toutefois, le marché Allemand semble suivre un désavantage pour ces deux géants de la distribution avec une perte réelle de parts de marché constatée dans ce pays depuis un certain temps.
 

Un investissement massif pour gagner davantage de parts de marché

Pour pallier à cette perte de vitesse, les deux firmes sont obligées d’offrir à leurs consommateurs allemands davantage de produits de marque ainsi que de produits frais pour réussir à les convaincre. C’est dans cette perspective que Schwarz, le propriétaire de Lidl et de Kaufland, compte décaisser une somme de 6,5 milliards d’euros pour renforcer la position de ses deux marques. Lidl bénéficiera des 3 milliards d’euros durant ces cinq prochaines années pour servir ses 3 200 supermarchés en Allemagne.

Le rapport de Heilbronner Stimme souligne que Lidl, tout comme Aldi ont comme projet d’avenir d’intégrer le marché des Etats-Unis d’ici 2018. Le journal estime que les ventes de Lidl ont progressé de 9% pour son exercice 2015/2016 clôturé en février à 64,6 milliards d’euros. Lidl qui a comme base Neckarsulm dans le sud de l’Allemagne, a dans son activité un total de 10 000 grandes surfaces en Europe. La compagnie de distribution est la possession de Dieter Schwarz, qui est en effet l’homme le plus riche d’Allemagne.