Les Stratégies




Lundi 10 Novembre 2014

A l'occasion de la mise en place de la collection Alexander Wang dans les H&M nationaux cette semaine, l'enseigne en a profité pour communiquer sur ses ambitions françaises.


Les ambitions d'H&M en France
En dessinant une collection pour le géant suédois du vêtement low-cost, le jeune designer new-yorkais et directeur artistique de Balenciaga, Alexander Wang, a créé l'événement auprès des fashionistas accros à l'enseigne. H&M avait d'ailleurs décidé de jouer sur la rareté en n'installant cette nouvelle collection que dans 11 des 191 magasins H&M que compte aujourd'hui le territoire français.
 
C'est aussi l'occasion de communiquer sur l'ouverture de son "vaisseau amiral", c'est à dire son plus grand magasin français, situé à Paris dans le quartier de Saint-Germain des Près. Doté d'un design ultra-moderne, avec des murs en verre et un écran LED, H&M veut avant tout résister à la déferlante Primark, une chaîne d'origine irlandaise, qui, en s'installant en France, est parvenue en quelques mois à s'imposer parmi le top 10 des vendeurs de prêt-à-porter bon marché.
 
Et la concurrence est rude pour H&M qui continue d'augmenter ses ventes en volume mais dont les marges souffrent. Les derniers résultats trimestriels, décevants sur ce point, ont d'ailleurs provoqué une baisse de l'action cotée à la Bourse de Stockholm, de 13,5% entre la mi-septembre et la mi-octobre. En 2013, H&M avait réalisé un chiffre d'affaires de près d'un milliard d'euros en France, en augmentation de 7%.
 
Pour autant, les ambitions du n°2 mondial du textile en France restent fortes. L'enseigne a ouvert 13 magasins depuis début 2014, totalisant 23 000 m2 supplémentaire de vente. Pour 2015, c'est à Nice que H&M ouvrira une nouvelle boutique phare, encore plus vaste que celle dernièrement inaugurée à Paris. L'objectif est miser sur des points de vente plus grands, entre 1 500 et 2 000 m2 dans les grandes villes, de manière à pouvoir présenter l'ensemble de l'offre.
 
Interviewé par Les Echos, Thomas Lourenço, le directeur général France de H&M soulignait : "« Malgré la crise, nous n’avons pas ralenti les inaugurations. Depuis notre implantation en 1998, nous avons ouvert entre 10 à 15 magasins par an ». La France est un marché clef pour l’enseigne : il est le troisième dans le monde, après l’Allemagne et les Etats-Unis".
 
 

Lundi 10 Novembre 2014 Permalien