Les Organisations




Jeudi 13 Octobre 2011

Après l’échec de sa division Flip, Cisco décidait de se réorganiser pour reprendre les rênes du marché. Le PDG de ce n°1 mondial des équipements réseaux a officialisé l’information. Une réorganisation interne est au programme, avec une restructuration des services, des opérations commerciales, ainsi que de la branche ingénierie, et sera centrée sur 5 activités principales.


Le réalignement du modèle opérationnel de Cisco
Un bref retour sur l’échec de Flip

Trois ans après son entrée dans l’électronique grand public, où il aura investi plusieurs millions de dollars, Cisco a pris la décision d’abandonner le secteur. N °1 sur le marché mondial des équipements réseau. Le groupe a en effet été découragé par le profit réalisé, largement inférieur à celui produit par sa branche Entreprises. Sa division Flip, spécialisée dans la conception et la commercialisation de caméscopes numériques pour grand public, a ainsi été fermée. D’importantes conséquences dans le secteur s'en sont suivies, notamment le licenciement de plus de 500 salariés. La Flip, rachetée au prix de 600 millions de dollars, n’a toutefois pas été un véritable échec sur le marché. En 2010, les camescopes de l’enseigne étaient encore sujets à des ventes volumineuses à l'instar des leaders dans le secteur, JVC, Sony, ou encore Kodak.

Une réorganisation basée sur 5 branches

Si la fermeture de la Flip marqua un tournant important dans la trajectoire du groupe, Cisco souhaite ardemment reprendre dès aujourd'hui les rênes sur le secteur des équipements réseau. Le PDG du groupe, John Chambers, avait déjà insisté sur ce point auprès des employés le 7 avril dernier, en leur annonçant qu'une réorganisation serait réalisée d’ici quelques mois. Selon le PDG, les opérations du groupe souffrent d’un important manque de rigueur. Une restructuration interne s'impose afin d'atteindre une croissance permanente. Il en sera de même en ce qui concerne une réorganisation des opérations commerciales, de l’ingénierie et des services. Ce programme de restructuration sera basé sur 5 domaines principaux : les vecteurs de développement du groupe ; incluant les commutateurs ; les routeurs et les services associés, la vidéo, la collaboration ; qui englobe le web-conferencing ; la virtualisation, les datacenters et le cloud computing.

Une restructuration interne

L’optimisation des opérations commerciales et des divers services permettra au groupe de se positionner stratégiquement, en mettant en avant la qualité comme moyen de fidélisation. Dans le cadre de cette grande restructuration, le géant Cisco a également décidé de remodeler son organisation interne. Afin de réunir la meilleure équipe, des nominations ont été effectuées, notamment dans le service ingénierie, où Padmasree Warrior, également Chief technology officer et Pankaj Pastel seront désormais vice-présidents. Selon le Wall Street Journal, Cisco compte également restructurer son Conseil, en ramenant à 3 le nombre des anciens membres qui était jusqu’ici de 9. Les comités internes, aujourd’hui au nombre de 47, devraient également faire partie de cette réduction d’effectif. Quelques analystes alertés déclarent ainsi que " l’on devrait également s’attendre à tant d’autres changements chez Cisco ".