Les Stratégies




Lundi 3 Octobre 2016

LinkedIn unit sa gigantesque base de données avec lynda.com, son programme de cours en ligne pour offrir aux usagers un nouveau moyen personnel de formation professionnelle. La nouvelle acquisition de Microsoft veut mettre ses nouvelles politiques de développement autour du big data. Cela se vérifie dans les différentes démarches du géant du web. Ainsi, LinkedIn n’hésite pas à appliquer une étude minutieuse de son big data, dans l’optique d’être plus en corrélation avec ses 450 millions d’adhérents pour mieux faciliter leur connexité avec les entreprises avec l’« Economic Graph ». Cette étude aboutit à LinkedIn Learning pour une meilleure prise en charge de la formation en ligne.


Le géant du réseau social professionnel se lance dans la formation en ligne avec LinkedIn Learning
La Learning plateforme LinkedIn

La plateforme intègre à son sein l’ensemble des paramètres de Lynda.com du programme français video2brain acheté par LinkedIn en 2015, mais se départage encore du réseau social professionnel selon les dires de VentureBeat. Pour ce dernier, leur seule connexion se fera via  l’« Economic Graph » du big data même si les options de formation se baseront sur les données des membres de LinkedIn.

Cette analyse prendra plusieurs paramètres concernant l’utilisateur de la plateforme à savoir son profil ainsi que les causes de sa présence sur le réseau. Ces données recueillies seront mises en rapport avec l’état du marché, mais aussi ses exigences du moment pour mieux préparer le membre aux attentes du secteur. Lorsque ce travail sera fait, la plateforme pourra mieux orienter l’utilisateur dans ses choix de formation où il peut accéder à plus de 9000 cours dans les domaines de la vie active abordés en français, espagnol, allemand, anglais et japonais.
 

L’utilisation de la plateforme

Avant sa mise en service, LinkedIn Learning a d’abord connu un essai concluant avec certaines entreprises de médias comme Bertelsmann, NBCUniversal ou Viacom. L’accès est gratuit lorsque le membre détient un compte sur LinkedIn Premium. Cependant, pour les autres utilisateurs ils seront obligés de payer chaque mois 29,99 dollars pour pouvoir accéder à ce service. Quant aux entreprises, il leur sera possible de prendre en charge des utilisateurs grâce aux licences  en s’abonnant à la formule mise en service pour l’occasion.

Le grand intérêt de la mise en valeur du big data c'est de pouvoir déceler la meilleure orientation professionnelle des utilisateurs. Pour l’instant, la plateforme ne prend pas encore la messagerie, mais LinkedIn travaille dessus pour l’y intégrer dans un futur proche, car la filiale de Microsoft révèle que dans la semaine  la moitié de ses utilisateurs emploie une fois la messagerie.