Les Stratégies




Vendredi 5 Juin 2015

Selon l'institut d'étude IHS Automotive, la voiture connectée est un secteur en pleine explosion. D'ici 202, pas moins de 31,4 millions de systèmes Apple CarPlay et 36,8 millions de systèmes Google Android Auto seront vendus dans le monde.


La voiture connectée séduit
Parmi les acteurs les plus dynamiques de ce secteur, on trouve GM et Hyundai. De leur côté Volvo et Mercedes sont les pionniers et toujours dans la course. Cependant, tous les constructeurs automobiles sont impactés par cette mutation digitale et devront intégrer les systèmes Apple CarPlay ou Google Android Auto. En effet, selon IHS, les acheteurs de véhicules neufs sont très intéressés par ces dispositifs : 30% d'entre eux connaissent déjà le système Apple CarPlay et parmi eux 60% se disent intéressés, et 35% connaissent déjà la système de Google (58% d'entre eux se montrant intéressés).
 
Le patron d'Opel, Karl-Thomas Neumann, déclarait récemment : "Nous offrons l'intégration d'Apple CarPlay et d'Android Auto sur notre gamme aux prix les plus attractifs du marché. Ces applications, en plus d'Opel OnStar, notre assistant personnel de connectivité et de service, montre à nouveau comment nous jouons un rôle de leader en donnant la possibilité aux consommateurs de se connecter avec leurs voitures."
 
Dernier en date à annoncer l'adoption d'un système connecté sur ses véhicules, le constructeur PSA. Selon un article paru sur le site de BFM TV, "le directeur de l'innovation au sein de l'entreprise PSA a confirmé sur BFM Business que des véhicules de son groupe allaient être équipés de système d'exploitation Androïd. Une façon de finaliser un partenariat déjà engagé avec la firme californienne Google. Le segment des voitures dites autonomes est un des enjeux majeurs du secteur automobile des années à venir. Ces partenariats alimentent aussi les spéculations sur la question du partage futur du cockpit de voiture entre les constructeurs automobiles et les fournisseurs de nouveaux services technologiques."
 
Ces deux systèmes permettent au conducteur, une fois que celui-ci l'a connecté de se servir de l'écran de bord comme de son smartphone. Seront disponibles notamment le GPS, l'appli plans, le téléphone, les messages audio... en mode "mains libres. Toutefois, pour des questions de sécurité, les constructeurs pourront limiter le périmètre des applis accessibles à travers le système et ne laisser accessibles que des applis utilisables en mode vocal (en utilisant Siri par exemple). Restent encore à valider la performance des systèmes dans des zone où le débit mobile ou wifi n'est pas optimum d'une part, et la propension des clients à adopter un nouveau système alternatif à leur smartphone d'autre part.