Les Organisations




Lundi 19 Mars 2012

Depuis début 2010, HTC a vu son chiffre d'affaires grimper avec constance pour arriver à 3.2 milliards d'euros fin 2011. HTC se positionne donc désormais comme le quatrième plus gros fabricant de téléphones au monde. Il est le leader sur le marché des Smartphones aux États-Unis.


HTC devient leader des smartphones aux États-Unis
Les résultats d’HTC

Avec une hausse de 79 % de son chiffre d'affaires sur l'année 2011, on peut dire que HTC a fait une incroyable percée, notamment sur le marché des Smartphones aux États-Unis, où le fabricant est devenu le leader à la fin du  troisième trimestre 2011. En effet, durant cette période, HTC a écoulé 5,7 millions de terminaux, soit 22 % de parts de marché, selon le cabinet Canalys. Comparé à 2010, le nombre de terminaux vendus a augmenté de 93 % tandis que le bénéfice du groupe a, lui aussi décuplé sur la même période, avec une hausse de 68 %. Pourtant, les prix de vente n'augmentent eux, que de 0,6 % par an. Les nombreux Smartphones Androïd de HTC rencontrent en effet un succès phénoménal qui jette une ombre sur le grand Nokia. Ce dernier, en troisième position dans le classement mondial des plus gros  fabricants de téléphones, est donc suivi de très près par HTC. Numéro un aux États-Unis, et peut être bientôt sur le podium mondial, c'est en tout cas ce que la croissance fulgurante du groupe laisse prédire, et les Samsung, Apple, et autre Nokia n’ont qu’à bien se tenir. Cependant, chez HTC, on reste prudents, car les dirigeants estiment que le chiffre d'affaires va dorénavant progresser moins vite. Le cabinet Canalys constate d’ailleurs que l’arrivée des nouveaux modèles de Nokia sous Windows, du Galaxy SII de Samsung, et de l'iPhone 4S, donnera du fil à retordre à HTC.

HTC reste prudent

Le PDG de HTC, Peter Chou n’oublie pas que les très bons chiffres de son groupe sont portés par un excellent troisième trimestre et une flambée des ventes aux États-Unis. Aussi, les résultats en 2012 pourraient, comme l’estime le cabinet Canalys, ne pas être aussi bons que les années précédentes. Ainsi, pour la première fois depuis 2010, le groupe pourrait observer un ralentissement, et c’est sans compter sur la guerre des brevets qui fait rage entre les constructeurs. Notamment contre Apple, qui est passé maitre dans l’art de stopper ses adversaires grâce à ses nombreux brevets. HTC s’attend donc à une baisse de son chiffre d’affaires, courant 2012, mais cela ne l’empêchera pas d’ouvrir, comme prévu, sa nouvelle usine à Taïwan. En effet, bien que HTC prévoie une baisse de son chiffre d’affaires, le groupe continuera de croitre. L’usine de Taïwan lui permettra donc d’assurer sa croissance, grâce à une capacité de 40 millions d'unités supplémentaires par an, alors que les prévisions des ventes tournent autour de 47 millions d'unités pour 2012. Ainsi, l'usine de Taiwan permettra surtout à HTC d'avoir une marge suffisante pour assurer son développement sur le long terme, tout en restant compétitif. En effet, Peter Chou explique que la hausse des tarifs moyens des Smartphones HTC, qui n’est que de 0,6 % par an, est le résultat d’une volonté de montrer la voie sur un marché en évolution constante et rapide.

Tags : HTC résultats
Lundi 19 Mars 2012 Permalien