Les Stratégies




Lundi 26 Janvier 2015

Le Wall Street Journal a récemment révélé que Google serait sur le point de se lancer en tant qu'opérateur de téléphonie mobile, pour l'instant dans des grandes agglomérations américaines, et en partenariat avec deux des quatre opérateurs historiques Sprint et T-Mobile.


Google devient opérateur mobile
En utilisant le réseau de T-Mobile USA (qui appartient à Deutsche Telekom) et de Sprint (qui appartient au groupe japonais Softbank), Google devient un opérateur de téléphonie mobile virtuel. Le quotidien américain émet l'hypothèse que l'offre serait, dans un premier temps, réservée aux abonnés au réseau Internet par fibre optique Google Fiber, mais n'en minimise pas moins les conséquences de cette décision stratégique de Google sur l'ensemble du marché américain des télécoms.
 
Il est tout à fait vraisemblable que l'arrivée de Google apporte encore de l'agressivité au marché, en faisant baisser les prix des offres et en améliorant les garanties de débit ainsi que les services associées aux offres. La France a déjà connu ce type de situation lors de remaniements multiples et variés du marché et de l'émergence d'opérateurs géants suite à des opérations de fusions-acquisitions.
 
Selon l'Usine Nouvelle, plusieurs indices permettent de penser que Google attaque le marché avec beaucoup d'ambition : "Comme toujours, Google s'active sur plusieurs fronts à la fois : l'entreprise a récemment envoyé un courrier à la commission américaine en charge des télécommunications pour lui demander de libérer un certain nombre de bandes de fréquences afin de pouvoir s'en servir pour ses ballons et ses drones stratosphériques aux Etats-Unis. Google est aussi en discussion avec plusieurs opérateurs américains pour leur racheter le logiciel de paiement mobile Softcard. Du matériel au logiciel en passant par le réseau et les services, Google veut mettre le grappin sur tous les maillons de la chaine de valeur de la téléphonie mobile."
 
Rappelons qu'aujourd'hui, Google est présent sur l'amont du marché de la téléphonie mobile, grâce au système d'exploitation Android, lequel est compatible avec 80% des smartphones actuellement en circulation au niveau mondial. Google a également gagné une part de marché non négligeable dans les produits de type tablettes tactiles (Nexus).
 
Enfin, Google serait sur le point de lancer son smartphone modulaire, le projet "Ara" qui consistent à permettre à ses acheteurs de personnaliser leur téléphone en choisissant ses modules : caméra, processeur, mémoire ou batteries. L’objectif annoncé, derrière la personnalisation, est d’allonger la durée de vie des téléphones tout en les rendant évolutifs. Le prix serait d'environ 50 dollars.