Les Hommes




Vendredi 1 Août 2014

Le leadership est une compétence clé dans l'entreprise et il est intègre notamment la dimension de la confiance. Ceux qui dirigent doivent inspirer confiance à ceux qui les suivent.


Faire confiance aux leaders
Mais dans l'entreprise, comme dans la vie courante, cette notion n'est pas si simple, le leadership et la confiance signifiant des notions différentes selon les cultures. Et lorsqu'on franchit les frontières, cela se complique...
 
La confiance n'est pas innée
 
Il est dans la nature humaine d'être méfiant devant ce qui ne nous est pas familier. Et surmonter cette problématique est un facteur important qui conditionne la réussite d'un développement. D'où la nécessité pour les leaders d'apprendre à construire la confiance à travers les différentes cultures.
 
La confiance est par nature difficile à définir mais c'est une dimension très significative du leadership. C'est ce qui permet aux relations de fonctionner, ce qui permet également de communiquer plus rapidement et mieux, et c'est ce qui permet aux gens de prendre des risques qui seront bénéfiques pour l'entreprise.
 
Lorsque l'on décide de faire confiance à quelqu'un, il y a un enjeu, une sorte de risque. Et s'il y a de l'argent en jeu ou un facteur de sécurité personnelle, alors cette décision sera vécue comme d'autant plus risquée. Un leader qui ne parvient pas à faire comprendre ses motivations à son équipe ne pourra pas inspirer confiance. Et ce qui fait qu'un leader inspire confiance dans un pays n'est pas forcément répliquable dans un autre pays.
 
Un rapport à l'autorité différent selon les cultures
 
Des études inter-culturelles ont montré que deux facteurs apparaissent comme clé pour construire une relation de confiance : le rapport des gens à l'autorité et aux leaders d'une part et les attitudes face au risque d'autre part.
 
En plus de ces deux éléments, d'autres notions doivent être remises en perspective comme la relation au temps qui est radicalement différente selon les pays. Le "maintenant" demandé par un leader peut vouloir dire des choses totalement différentes selon l'origine culturelle de ses employés. Ce type de situation peut être un frein à la construction d'une relation de confiance.
 
Il en va de la notion du temps comme de celle du statut de la femme, de la famille et de la place de la spiritualité dans le vie quotidienne. Le leader doit avoir l'envie de comprendre les cultures et surtout de s'y adapter pour inspirer confiance. Il s'ensuivra de la loyauté et de l'engagement de la part de ses employés.

 

Tags : confiance leader
Vendredi 1 Août 2014 Permalien