Les Stratégies




Lundi 19 Mars 2012

Avec les compagnies traditionnelles qui proposent désormais des offres à bas prix pour contrer les compagnies low-cost, ces dernières se mettent à proposer de meilleurs services pour récupérer les parts de marché des Legacy Carriers. Sur cette tendance, depuis fin 2011, Easyjet propose des tarifs flexibles pour séduire les voyageurs d’affaires.


Easyjet se met aux tarifs flexibles pour les voyageurs d'affaires
Face à la concurrence, les low-cost ripostent

Les Legacy Carriers, sont de plus en plus nombreuses à proposer des tarifs low-cost pour contrer les compagnies spécialisées dans le voyage pas cher, telle Easyjet. À titre d'exemple,  Air France, lançait récemment de nouvelles lignes en s'alignant sur les tarifs low-cost, avec en plus une panoplie de services gratuits, comme sur les vols traditionnels. De quoi porter atteinte aux compagnies low-cost. Ainsi, Easyjet, mais aussi d'autres compagnies ont décidé de s'attaquer à une nouvelle clientèle, s’éloignant ainsi de leur terrain de prédilection qu'est le low-cost pur et dure, pour aller chercher une clientèle jusqu’alors réservée aux Legacy Carriers, celles des voyageurs d’affaires.   À la clé pour les voyageurs, une amélioration des offres et des services.

Easyjet, à la conquête des voyageurs d’affaires

Les compagnies low-cost peuvent satisfaire de nombreuses attentes. Par exemple, rendre les billets plus flexibles pour plaire à la clientèle d'affaires. Easyjet a bien compris les enjeux. Le confort de la première classe n’est pas toujours le critère premier pour choisir une compagnie. Le premier frein est en effet la flexibilité et la ponctualité. Ainsi, en proposant désormais des billets sans frais, en cas de modifications, et un service "Speedy Boarding" incluant un bagage gratuit en soute, Easyjet entend bien faire sa place dans le voyage d'affaires. De plus, pour promouvoir ses nouveaux billets "Flexi", Easyjet offre un aller simple pour une destination au choix, en cas de retard de plus de 15 minutes. Sans compter qu'en tant que compagnie low-cost, le prix d'un billet "Fléxi" est nettement plus abordable que les billets de la concurrence. La contre-attaque risque donc d'être efficace, sans compter que d’autres compagnies  low-cost emboitent le pas.

Vueling s’aligne

Compagnie aérienne low-cost espagnole, Vueling a elle aussi compris que les passagers d'affaires pouvaient tout aussi bien être séduits par le low-cost, si certains services leurs étaient offerts. Et pour s'adapter aux besoins de cette clientèle, la compagnie propose une offre Duo, qui permet aux voyageurs de réserver un siège double à l'avant de la cabine, pour un tarif à partir de 60 euros. Mais loin d’en rester là, la compagnie espagnole propose également tous les services de la classe affaires traditionnelle, à savoir, l'embarquement prioritaire, un comptoir d'enregistrement dédié aux aéroports de Madrid, Barcelone, El Prat, et Barajas, mais aussi des encas gratuits à bord, et un espace réservé pour les bagages. Représentant déjà 44 % de sa clientèle, les passagers d'affaires devraient donc affluer d'ici les prochains mois.

Lundi 19 Mars 2012 Permalien