Les Stratégies




Jeudi 3 Octobre 2013

La messagerie web est une des utilisations les plus répandues d'Internet. Aujourd’hui, la majorité du marché est partagée entre les trois principales figures de la navigation : Hotmail, Gmail et Yahoo! Avec son utilisation facile, le benjamin du trio, Gmail, a gagné rapidement le cœur des internautes. Mais, après maintes transformations et surtout l'intégration d'outils toujours plus innovants, Yahoo! a réussi à garder une part belle d’utilisateurs. Le service de webmail signé Microsoft, Hotmail, est quant à lui bien décidé à renouveler son image pour offrir à ses fidèles une solution de messagerie aboutie. Hotmail devient ainsi Outlook.com, et les fonctionnalités proposées au sein de ce nouveau service sont des plus intéressantes. Interface intégrant les réseaux sociaux, Skydrive pour le stockage de données ou encore Skype pour la communication instantanée : Outlook.com dispose d'un attirail d'options impressionnant.


Comment Microsoft a programmé la fin de Hotmail
Baisse d'audience pour Hotmail
 
L'audience est une des indications essentielles qui permet aux géants du web de mesurer l'appréciation du public des différents outils qu'ils proposent. En ce qui concerne la messagerie web, Hotmail a longtemps disposé de la plus grande affluence. Cependant, la concurrence règne dans l'univers du webmail, et le service proposé par Microsoft a de moins en moins séduit les utilisateurs au cours des dernières années. Au fil du temps, Yahoo! ainsi que le service de messagerie de Google, Gmail, présentent un nombre toujours croissant d'abonnés au détriment de Hotmail. Celui-ci ne joue d'ailleurs plus le premier rôle, mis à part au niveau de quelques zones de la planète. Sur le Vieux Continent par exemple, Hotmail était la messagerie web la plus visitée durant le premier mois de cette année, cumulant quelque 91 millions de connexions. Gmail se retrouve en deuxième position, enregistrant 84 millions d'entrées, tout juste devant Yahoo!. Les chiffres comptabilisés au niveau mondial contrastent pourtant avec le contexte constaté en Europe. À l'échelle de la planète, Gmail est ainsi le service de messagerie le plus prisé par les internautes. Au cours de l'automne 2012 en effet, 309 millions d'accès à ce service ont été enregistrés par le webmail de Google, contre 297 millions de connexions sur Yahoo!. Hotmail ferme la marche en signant 257 millions d'entrées sur le service. La baisse d'audience du service proposé par Microsoft est ainsi palpable, et les têtes pensantes de la firme de Redmond ont décidé d'entamer de profondes transformations pour la modernisation de Hotmail.
 
Outlook.com entre en scène
 
Plus qu'une simple cure de rajeunissement, Microsoft a décidé d'opérer une profonde refonte de son service de messagerie web. Ainsi, celui-ci ne sera plus dénommé Hotmail, car place est désormais faite à Outlook.com. Pour les utilisateurs, la facilité de prise en main est assurée, car les adresses, les contacts et les e-mails seront conservés lors du passage de Hotmail vers Outlook.com. Par ailleurs, l'interface de ce nouveau service est plus dépouillée. Une marque de sobriété évidente qui ne reflète pas moins les divers atouts annoncés par la firme de Redmond. Pour susciter l'intérêt des utilisateurs vers Outlook.com, le premier argument mis en avant par Microsoft est tout d'abord le respect de la vie privée. Dans cette optique, le nouvel outil de messagerie promet de bannir le processus de scan des courriers électroniques, un stratagème qui vise à diriger des annonces publicitaires vers les adresses des utilisateurs. Ces derniers pourront par ailleurs bénéficier de la plus grande sérénité, car l'éditeur annonce également que l'interface du nouveau service n'affichera seulement que 30 % des bandeaux publicitaires auparavant visibles sur Hotmail. Des arguments qui ont vraisemblablement convaincu les internautes : près de 60 millions de nouveaux comptes ont ainsi été enregistrés au cours des six derniers mois, après l'apparition de la version bêta du service.
 
De nombreuses fonctionnalités pensées pour le bonheur des utilisateurs
 
Pour le plus grand plaisir de ses utilisateurs, une ribambelle d'options est désormais intégrée sur Outlook.com. Par exemple, une option de stockage de données est dorénavant offerte avec Skydrive. Stocker et partager les fichiers volumineux est faisable très facilement avec cette nouvelle fonctionnalité. En outre, un accès plus rapide aux réseaux sociaux est également promis sur l'interface d'Outlook.com. Twitter, LinkeIn ou Facebook sont facilement accessibles pour permettre aux utilisateurs de retrouver leurs chaines d'actualités en toute simplicité. Enfin, le nouveau service devra également bénéficier de l'intégration des fonctionnalités de Skype. Acquise par Microsoft à coup de milliards, cette application de messagerie et de visiophonie fera le bonheur des utilisateurs d'Outlook.com.

Jeudi 3 Octobre 2013 Permalien