Les Stratégies




Lundi 19 Octobre 2015

Uphold, anciennement Bitreserve, fournisseur de services financiers basés sur le bitcoin, annonce son changement de nom et le lancement de nouvelles fonctionnalités, de nouveaux produits et services sur plusieurs marchés clés.


Bitreserve, rebaptisée Uphold, intègre l'écosystème financier mondial
Un billet  du président-directeur général Anthony Watson posté sur son blog explique que les consommateurs, les entreprises et les organismes de bienfaisance peuvent désormais alimenter leurs comptes Uphold par virement bancaire ou en le reliant à une carte de crédit ou de débit, en plus de Bitcoin. Cette nouvelle fonctionnalité est initialement disponible aujourd'hui dans 33 pays européens. Dans les prochaines semaines, Uphold prévoit de la déployer aux États-Unis, en Chine et en Inde. Par ailleurs, Uphold va proposer en décembre 2015 des cartes de paiement physiques et virtuelles compatibles avec Visa, MasterCard et Discover (version bêta limitée), ce qui permettra aux membres de payer les commerçants en ligne ou en magasin, directement à partir de leurs comptes Uphold.
 
Le site Crypto.fr explique que "l’entreprise semble prendre un virage radical, en ouvrant sa plate-forme aux monnaies autres que le Bitcoin, et devenant par la même occasion une espèce de banque. Bitreserve a été lancée l’année dernière par le fondateur de CNET, Halsey Minor; et est aujourd’hui dirigée par l’ancien cadre dirigeant de Nike Anthony Watson." Et s'interroge : " Bitreserve, compte-t-il arrêter son activité dans le Bitcoin pour basculer vers des services plus généraux de banque en ligne ? Même si le PDG d’Uphold nie tout éloignement programmé de la monnaie virtuelle, il s’est en revanche montré assez critique vis à vis de celle-ci. Il l’a ainsi décrite comme perturbée par la spéculation, et la concentration de la majorité des ressources par un nombre assez faible d’individus. Le PDG explique ainsi que beaucoup de clients ont fait remonter à l’entreprise leur désir de voir la plateforme ouverte à d’autres devises, ainsi qu’aux transactions portant sur les matières premières. Les commissions de la plateforme sont également revues, et les dépôts effectués en bitcoin ou par virement bancaire sont gratuits. Ceux effectués par carte de crédit sont eux sujets à une commission de 2.75%."
 
 

Lundi 19 Octobre 2015 Permalien