Les Organisations




Mercredi 26 Février 2014

La valeur du bitcoin a été multipliée par cinq en deux mois entre octobre et décembre 2013. Hier, le site MtGox a fermé. En cause, un piratage informatique. Le cours du bitcoin s’effondre


Bitcoin : une monnaie fiable ?
Qu’est-ce que le bitcoin ?

Le bitcoin a été créé en 2009 par Satoshi Nakamoto, qui est une personne qui n’existe pas ou peut-être ce pseudonyme rassemble un groupe d’inventeurs qui ne souhaite pas révéler leurs noms. Ils seraient tous des experts du développement et du maniement (manipulation ?) numérique.

Les paiements en bitcoin peuvent être effectués dans le monde entier. Son existence sert à valider et à répertorier la transaction. Pour ce faire, des lignes de codes, souvent très complexes et chiffrées activement des chaînes de calculs toujours plus complexes les unes que les autres. Les calculs sont effectués par des « mineurs », qui sont des informaticiens et génèrent les bitcoins.

Lors de la transaction, entre l’acheteur et le vendeur, le « mineur » perçoit une commission en bitcoin d’à peine 1%, alors que les cartes de crédit peuvent prendre un taux entre 1 et 7%. D’ici 2035, 211 millions de bitcoins devraient être en circulation. Aujourd’hui, un peu moins de 12 millions circulent. La devise élecronique n’est pas réglementée par les marchés financiers. Elle n’a donc pas de cours légal. La volatilité de la monnaie est très grande, et la Banque de France met en garde contre sa valeur « hautement spéculative », et par conséquent sur son utilisation.

Une crise qui pourrait s’avérer fatale

Le site de la plateforme d’échanges Mt Gox de Tokyo n’était déjà plus en mesure de permettre aux détenteurs de bitcoins de les récupérer. Le cours du bitcoin a été divisé par 7 depuis janvier, à 135 dollars, alors qu’en décembre, le cours dépassait 1100 dollars.

Les cyber hold-up sont tout à fait possibles. Ce serait ainsi selon l’agence Dow Jones qui a averti un de ses très gros investisseurs en bitcoin Ryan Selkis, qu’un piratage informatique de MtGox aurait permis d’extorquer 750 000 bitcoins, soit l’équivalent de 350 millions de dollars…

Pour éviter de faire tomber le bitcoin dans les abymes, les six acteurs influents du bitcoin ont « promis de coordonner leurs efforts dans les jours à venir pour rassurer publiquement les clients et le public sur la sûreté des fonds ». Trois des acteurs comme Bitstamp et BTC China et Coinbase ont mis en avant des négligences du point de vue de la sécurité et de la transparence dans la gestion quotidienne des bitcoins de MtGox.

Le ménage au sein de la communauté bitcoin doit être effectué, pour éradiquer les entreprises parasites. Il existe bien des critères de base de bonnes pratiques pour les acteurs du bitcoin, mais il n’existe aucune norme, aucun processus réglementaire. Les dérapages et les tentations de partir avec la banque sous le bras (un simple disque dur suffit) ne peuvent donc pas être contrôlés.
Pour éviter que le soufflé bitcoin ne tombe aussi vite qu’il est monté, il est donc nécessaire d’encadrer et d’obtenir un soutien des banques centrales pour fiabiliser et légitimer l’utilisation de cette monnaie.

Mercredi 26 Février 2014 Permalien