Les Stratégies




Jeudi 2 Février 2017

Les festivités de Noël auront permis à Amazon de conforter son chiffre d’affaires. L’e-commerce d’achat et de vente de livres a enregistré des performances fulgurantes sur la vente de ses produits. Ses performances concernent non seulement la vente des livres et les e-books, mais aussi les autres services et produits proposés par le géant américain du commerce électronique. Il va sans dire que cette percée inquiète déjà les autres sites e-commerce.


Amazon tire son épingle du jeu à Noël
Un premier bilan pour la période des fêtes de fin d’année

Amazon vient de communiquer un premier bilan des ventes réalisées dans la période du 25 novembre au 25 décembre passé. Deux jours seulement après la fête de Noël, le bilan est simplement impressionnant : plus d’un milliard de produits (livres, services, e-books,...) ont été vendus dans le monde. Plus de 72% des clients ont passé commande via mobile.

La vente des produits a simplement explosé sur le site de Jeff Bezos dans la période ciblée. L’entreprise a indiqué que plus de 72 % des clients ont commandé depuis un mobile (smartphone ou tablette). Ce qui a valu au site d’enregistrer un fort taux de ventes au lendemain du Black Friday. Les ventes réalisées couvrent notamment les produits high-tech, soit 46 par seconde, ainsi que les jouets, dans l’ordre de 36 unités livrées à la seconde.

Cet engouement a poussé l’entreprise à mobiliser un grand nombre de salariés saisonniers afin de couvrir les besoins logistiques. En effet, Amazon a dû faire recours à environ 200 000 employés temporaires et 45 000 robots pour livrer les produits commandés sur son site. Tant pour ses grands entrepôts installés aux États-Unis qu’en Europe, le groupe Amazon a dû mettre les bouchées doubles pour assurer la livraison de ses produits dans le monde entier.
 

Des milliers de produits expédiés en masse

Cette explosion des ventes confirme bien l’excellent modèle marketing d’Amazon. Soucieuse de satisfaire les besoins de sa clientèle diversifiée, l’entreprise a axé son offre sur une gamme de services et les produits de divertissement. Ce bilan des ventes de fin d’année à mi-parcours indique, par exemple, que les abonnés du service Prime Now (service qui permet une livraison en une ou deux heures de temps) ont triplé leurs commandes par rapport à l’année passée, à la même période.

Certains rayons ont pu également se démarquer du lot. Il s’agit notamment des montres à foison (2,5 millions de montres livrées, soit une vendue chaque seconde et demi), les carats de diamants (10.451caracts livrés), les mixers ainsi que les robots sphériques BB-8 Star Wars. Les enceintes Echo et Echo Dot ne sont pas du reste.

Cette démonstration de force n’est pas du goût des concurrents qui n’hésitent pas à dénoncer certaines pratiques de ce géant de l’e-commerce. À titre d’exemple, Stéphane Treppoz, le patron du site Sarenza, a demandé aux consommateurs de boycotter le site Amazon. Selon lui, « le manque de citoyenneté fiscale » du géant américain lui fait gagner des parts de marché au détriment de ses concurrents.
 

Jeudi 2 Février 2017 Permalien