Les Stratégies




Dimanche 6 Mars 2016

Suite aux très mauvais résultats financiers obtenus, l’entreprise Toshiba traverse de nombreuses difficultés. Pour y faire face, l’entreprise sollicite une aide financière de 1,6 milliard d’euros auprès de trois banques japonaises.


1,6 milliard d’euros, sollicité par Toshiba pour restructurer ses activités
Une aide financière pour reprendre du souffle

Pour redynamiser son secteur et se mettre à jour sur ses finances, Toshiba a sollicité une aide financière auprès de trois grandes banques japonaises. Il s’agit de Sumitomo Mitsui Banking, Mizuho Bank et Sumitomo Mitsui Trust Bank. Un prêt de 1,6 milliard d’euros (200 milliards de yens) a été demandé par l’entreprise japonaise auprès de ces banques. Malgré leur silence, ces trois banques comptent bien répondre à la demande de l’entreprise. Mais le problème se situe sur le montant du prêt. En effet, d’après les informations recueillies auprès du porte-parole de Toshiba, des discussions sont entamées entre les deux parties. De même, il n’y aurait pas encore une entente sur les montants et les modalités.
Les difficultés rencontrées par Toshiba proviennent de sa comptabilité qui pendant des années a été truquée. Cela a déclenché un scandale comptable au sein de la société. Cette dernière ne reflétait pas ces mauvais résultats, ce qui a rendu sa situation économique délicate. L’arrivée de cette aide leur sera d’un grand apport, car leur permettant de relancer leur entreprise en difficulté.
 

Une restructuration de l’entreprise envisagée

Un vaste plan de réaménagement a été envisagé sur le secteur des semi-conducteurs. Il sera entièrement réorganisé. Aussi, la société compte se retirer du marché des PC et des produits électroménagers en cédant ces différents pôles. En outre, d’après Masashi Muromachi, directeur général de Toshiba, plus de 10.000 emplois seront supprimés.
La société compte vendre l’ensemble de son pôle Toshiba Medical System. Ce dernier est sa filiale d’équipements médicaux et une seule partie de l'activité va être cédée. Face à ces nombreuses difficultés financières, une note en catégorie spéculative lui avait été octroyée par l’agence de notation Mody’s. Toutefois, durant la journée du jeudi, l’action Toshiba a grimpé pour atteindre un peu plus de 7% à la Bourse de Tokyo, alors que l'indice Nikkei de cette dernière avait pris 1,28%. 
 

Dimanche 6 Mars 2016 Permalien